ferme viking

Þjóðveldisbærinn : ferme viking

Þjóðveldisbærinn est une ferme reconstruite de l’ère viking en Islande, située dans la vallée de Þjórsárdalur près de la route 32 dans le comté d’Árnessýsla. Il s’agit d’une reconstruction historiquement exacte des trois bâtiments, dont une maison longue, qui se trouvaient à 7 km au nord à Stöng; la ferme aurait été enterrée sous les cendres volcaniques en 1104 suite à l’éruption du volcan Hekla. La reconstruction a été faite en 1974 dans le cadre des célébrations nationales du 1100ème anniversaire de la colonisation de l’Islande en 874.

Þjóðveldisbærinn

Le gazon est le matériau de construction le plus ancien et le plus utilisé dans les habitations islandaises depuis 1100 ans. Ce n’est qu’en Islande que cette technologie de construction, autrefois si importante dans l’architecture des pays nordiques, a survécu jusqu’à nos jours. Les recherches sur les bâtiments de l’ère de la colonisation en Islande ont trouvé les mêmes types de gazon qui étaient utilisés pour les murs des maisons traditionnelles islandaises au début du 20ème siècle, on peut donc supposer que les outils et les méthodes utilisés pour couper le gazon et poser les murs ont été préservé de manière similaire au fil du temps.

Þjóðveldisbærinn

Le gazon pour la construction des maisons d’herbe islandaises est obtenu en soulevant la couche supérieure d’herbe ou en la coupant avec une bêche à petite lame (. Le gazon à utiliser comme “briques” dans la pose des murs ou des toits a été décollé ou creusé en utilisant différentes techniques, selon le type de gazon nécessaire dans chaque cas.

Les principaux types de gazon en plaques étaient appelés strengur (longs gazons) et hnaus (blocs de gazon), dont il pouvait même y avoir différents types, des blocs en forme de coin (klömbruhnaus) et des blocs droits (kvíahnaus). Un strengur est un gazon en plaques de plus d’un mètre de long et généralement d’environ 7 à 10 cm d’épaisseur. Les murs construits avec ces pièces longues étaient considérés comme les plus durables. Des vestiges de ces murs ont été découverts lors d’enquêtes archéologiques sur de nombreux vestiges de bâtiments les plus anciens d’Islande. Klömbruhnaus : lorsque ce type de gazon est utilisé pour la construction, le gazon est placé sur le côté, de sorte qu’une couche supérieure herbeuse s’appuie contre le bloc précédent. L’extrémité étroite se trouve vers l’intérieur et verrouille l’intérieur et l’extérieur du mur ensemble. Source : thjodveldisbaer.is.

ferme viking

Sur le site de la ferme reconstruite, il y a deux bâtiments accessibles aux visiteurs : la ferme et la petite chapelle. La chapelle en bois recouverte de gazon, adjacente à la ferme est une reconstruction d’une chapelle médiévale islandaise typique. Sa reconstruction repose sur la fondation d’une petite église ou chapelle découverte lors de fouilles archéologiques à Stöng dans la vallée de Thjorsardalur en 1986-1988. La nef mesure 3,2 mètres de long et 2,7 mètres de large. Le chœur est plus étroit que la nef; 1,6 m de large et 1,4 mètre de long.

Þjóðveldisbærinn chapelle

La façade de l’église est calquée sur une sculpture sur bois de la célèbre porte Valthjofstadur, qui date d’environ 1200; c’est la plus ancienne représentation connue d’une église islandaise. La structure en bois était entourée sur trois côtés de murs de protection en gazon et en roche, et le toit était probablement en gazon. On pense que le site de l’église de Stöng date du 11ème siècle. La chapelle reconstruite a été érigée à l’origine au Musée national d’Islande en 1997 pour l’exposition Church and Art – The Medieval Church in Norway and Iceland, organisée par le Musée national et l’Institut norvégien de recherche sur le patrimoine culturel. En 2000, la chapelle a été réédifiée à côté de la ferme viking reconstruite.

chapelle Þjóðveldisbærinn

Sources et crédits photos : wikipedia, Asgeir Kröyer, Pixanne, Wikiloc.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor