Les maisons traditionnelles islandaises

Bien des siècles avant que l’écologie ne soit devenu à la mode, les Islandais construisaient des logements efficaces écologiques et énergétiques partout sur leur île. Les maisons d’herbe (turf houses) ont une longue histoire qui couvre le monde entier de l’Afrique vers l’Europe. En Europe du Nord des traces de maisons d’herbe ont été trouvées aussi loin que l’âge de fer. Plus tard, les romains ont utilisé l’herbe dans la construction de leurs murs et des forteresses dans l’extrême nord de leur empire. On pense que l’herbe est utilisée depuis encore plus longtemps que cela, mais comme la terre et l’herbe pourrissent très facilement, ou se mélangent avec le milieu environnant, aucune trace de constructions anciennes n’a encore été trouvée.

Dans les pays tels que la Norvège, l’Écosse, l’Irlande et le Groenland, les maisons d’herbe étaient pour ceux qui ne pouvaient pas se permettre quoi que ce soit d’autre. En Islande, cependant, la pratique était plus égalitaire. L’herbe était le matériau de choix pour les résidences des chefs et aussi des paysans, ainsi que d’autres bâtiments tels que les églises et les écuries : à peu près partout où les gens avaient besoin de rester au sec et au chaud.

maisons traditionnelles islandaises

Au 9ème siècle, l’herbe a été utilisée dans la construction des longues maisons de style nordique (des bâtiments à usages multiples où les gens dormaient et travaillaient à la fois). Cette conception a changé plus tard avec une collection de maisons reliées par un passage central qui était tout à fait unique à l’Islande. Une caractéristique de ce type de maison était une section surélevée pour dormir qui était loin de l’entrée et était suffisamment élevée pour qu’elle soit chauffée efficacement. Cette conception a été utilisée jusqu’aux années 1800, quand les maisons une fois de plus se sont jointes, mais ont conservé leurs toits séparés.

maison de gazon

maisons de gazon islande

Quelle que soit la forme, les maisons traditionnelles islandaises ont été fabriquées à partir des mêmes matériaux de base. Du bois est utilisé pour le châssis, de la tourbe (matière organique fossile, formée de débris végétaux) où pousse l’herbe pour les murs et le toit. Des pierres sont parfois posées avec la tourbe pour les murs, et de l’ardoise est utilisée sous les toits. Le bois n’a jamais été largement disponible en Islande, de sorte que le bois est généralement issu de bois flotté ou du commerce avec d’autres régions ou pays. Les boiseries, en particulier, étaient chères et donc seulement utilisées par les plus riches des propriétaires. Alors que les riches peuvent avoir des murs et des planchers bordés de bois, les pauvres ont dû faire avec l’herbe et la tourbe, parfois en utilisant de l’ardoise (s’ils avaient de la chance !).

La durée de vie de ces maisons typiques islandaises dépendait d’une variété de facteurs, comme la composition de la tourbe, l’habileté des artisans et le climat environnant. Inévitablement, le toit végétal des maisons traditionnelles islandaises se détériorait et devait être remplacé partout tous les 20 à 70 ans.

maison gazon islande

Il y avait de nombreux avantages à utiliser de la tourbe pour la construction dans un environnement difficile comme l’Islande, l’absence d’autres matériaux appropriés (où l’herbe est abondante et, bien sûr, gratuite !) en est un. L’herbe et la tourbe ont aussi de merveilleuses propriétés de conservation de chaleur et gardent l’intérieur d’une maison traditionnelle islandaise à une bonne température indépendamment des fluctuations à l’extérieur ! Les infiltrations d’air ont également été naturellement évitées, ce qui signifie une perte minimale pour garder l’air chaud à l’intérieur. Enfin, contrairement à la pierre, l’herbe est un matériau relativement facile à travailler une fois que la méthode a été maîtrisée.

maisons gazon islande

Auparavant, l’art de la construction des maisons traditionnelles islandaises était très répandue dans le pays. Les agriculteurs construisaient et entretenaient leurs propres maisons et se passaient les compétences à travers les générations. De nos jours l’art traditionnel de la construction des maisons d’herbe ne survit que dans les mains de quelques-uns. Personne n’habite plus les maisons d’herbe en Islande, même si certaines sont encore utilisées pour le stockage et les dépendances. Mais l’avenir semble prometteur : un besoin croissant de matériaux de construction écologiques signifie que l’intérêt pour ces maisons traditionnelles d’Islande, ainsi que les abris de terre en général, a augmenté ces derniers temps. Peut-être qu’un jour le talent d’artisan de la construction de maisons d’herbe sera à nouveau utile, et un nombre croissant de milieux ruraux ressembleront à l’Islande des siècles passés.

maisons de gazon

maisons de gazon 6

maisons de gazon 7

maison gazon islande

maison herbe islande

maison-herbe-islande

maison traditionnelle islande

maison-traditionnelle-islande-2

maison-traditionnelle-islande-3

maison-traditionnelle-islande-4

Sources : scribol, wikipedia, yeomans, treehugger, Lindsay Douglas.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

activités familiales

Laisser un commentaire