Les maisons traditionnelles de Sarajevo

Sarajevo a un certain nombre de structures historiques significatives. Ci-dessous : le complexe de bâtiments sur la droite est le Hadži Sinanova Tekija, un lieu de culte construit en 1708. Le Tekija occupe une place importante dans l’histoire de Sarajevo et a fait l’objet de plusieurs restaurations et initiatives de conservation. Au-dessous du Tekija, à droite, se trouve la kuća Alija Djerzeleza (kuća signifiant maison en bosnien).

maisons traditionnelles sarajevo

La kuća Alija Djerzeleza a été construite au 17ème siècle et comprend deux cours murées près de la structure ainsi qu’un grand verger qui s’étend au sud et à l’ouest. Le mur nord de la maison forme le bord de la rue au nord. La maison appartenait à la famille Cejvan. Les travaux de conservation et de restauration ont débuté à la fin des années 1990 et des travaux plus détaillés sur la stabilisation structurelle et les travaux intérieurs et extérieurs ont été poursuivis en 2004 par l’Institut cantonal de protection du patrimoine culturel, historique et naturel de Sarajevo.

maison traditionnelle sarajevo

La kuća Svrzina est un ensemble de bâtiments, de cours et de jardins. Le premier bâtiment a été construit au 17ème siècle par la famille Glodjo (Glođo), mais a été détruite dans un incendie majeur; le complexe a été reconstruit au 18ème siècle et hérité par la famille Svrzo et lieu se nomme dorénavant la Maison Svrzo. Cette cour, desservait le haremluk, le domaine des femmes et de la famille de l’habitation. La section du bâtiment formant l’extrémité nord de la cour contient des salles de stockage au rez-de-chaussée, un divanhana (porche ouvert), un kamerija (plate-forme surélevée), deux čardaks (salon et chambres), et un čardačić (salon pour filles) ) au niveau supérieur.

maison traditionnelle a sarajevo

La photographie ci-dessous, dans le divanhana ženska (divanhana des femmes), montre le kamerija et les fenêtres du čardak au-delà. Le čardak couvre l’araluk (passage) qui permet l’accès entre le haremluk et le selamluk. Le divanhana et le kamerija fournissent des sièges couverts pour les femmes et les filles où elles peuvent travailler et profiter de la cour en-dessous. Les sculptures détaillées sur les pièces de garniture de la colonne augmentent la légèreté et l’ouverture sur le bord du divanhana.

maison bois sarajevo

La kuća Hadži-Šabanovića est un complexe de bâtiments datant du 18ème siècle dans un ancien mahala (quartier) sur Očaktanum Ulica (anciennement Kozaračka Ulica). Le complexe comprend une cour d’entrée (selamluk) avec accès aux escaliers des hommes, une porte dans la cour des femmes (haremluk) avec cuisine et espaces de vie au rez-de-chaussée et des escaliers menant à un divanhana, des čardaks et une tour. Au-delà de la cour des femmes (au sud-ouest), il y a un verger qui donne accès à des espaces de stockage dans la fondation du bâtiment.

maison traditionnelle sarajevo

Source : balkanarchitecture.org

activités familiales

Laisser un commentaire