La maison de corail traditionnelle des Maldives

Étant un pays avec plus de mer territoriale que de terre sèche, les Maldives dépendent presque entièrement des ressources de la mer. Les récifs coralliens qui ont construit le pays ont joué un rôle essentiel dans le bien-être économique et social du pays. La roche de corail était l’agrégat principal pour la plupart des constructions aux Maldives. Les blocs de corail ont été historiquement utilisés pour la construction de bâtiments et de routes. Ils étaient extraits des plateaux récifaux peu profonds à une profondeur de 1 à 2 mètres, à l’aide de barres de fer pour briser le corail vivant. Le corail était pratiquement le seul matériau de construction disponible dans le pays et l’extraction de corail était répandue.

Historiquement, les communautés locales utilisaient des feuilles de cocotier et divers bois disponibles localement pour construire des maisons. Les constructions en corail n’étaient alors utilisées que pour des constructions plus importantes comme les pierres tombales et les mosquées. Les vieilles mosquées et les monuments du pays construits il y a cent ans indiquent à quel point les coraux massifs, en particulier les Porites, ont pu être exploités.

maison de corail maldives

Avec la mécanisation de l’industrie de la pêche au début des années 70, et donc plus d’argent généré dans les communautés insulaires, la construction de maisons de corail est devenue la première priorité pour tout propriétaire foncier. C’était simplement un luxe d’avoir une maison construite avec des coraux et des agrégats de corail, contrairement à une maison composée principalement de produits à base de noix de coco.

maison traditionnelle de corail aux maldives

Posséder une maison construite en corail était également considéré comme prestigieux et reflétant le bien-vivre. En conséquence, l’extraction de corail a augmenté d’année en année. Une autre utilisation importante des coraux est dans la fabrication de la chaux. Pour de nombreux insulaires, il était moins cher de produire localement de la chaux que d’acheter du ciment importé. Des débris de corail et des coraux collectés dans les récifs étaient brûlés dans une fosse dans le sol avec du bois de chauffage disponible localement. La roche de corail était convertie en chaux par ce traitement à haute température et était utilisée pour lier des morceaux de corail pour construire des maisons et autres.

maison de corail maldives

Le gouvernement s’inquiétait des implications environnementales de l’exploitation du corail. Avant 1992, il y avait très peu de règlements sur les endroits où les gens pouvaient ou ne pouvaient pas extraire les coraux. En 1992, des règlements préliminaires ont été adoptés pour lutter contre les activités minières incontrôlées. La maison de corail traditionnelle est maintenant interdite car les coraux sont dorénavant protégés mais de nombreuses maisons de corail peuvent encore être vues à Malé et dans les îles locales.

Crédits : cruisingmaldives, peaceandaloha, themaldivestoo, Invictus, svequanimity, Phil.

activités familiales

Laisser un commentaire