Maison Andrew Low : une maison historique à Savannah

La maison Andrew Low, située au 329 rue Abercorn et donnant sur la place Lafayette, offre un aperçu de la vie à Savannah il y a plus de 150 ans. Détenu et exploité par la Société nationale des Dames coloniales d’Amérique dans l’État de Géorgie, ce bâtiment en stuc à l’italienne a été conçu par l’architecte John Norris (tout comme la maison Mercer Williams) et construit pour le riche magnat du coton Andrew Low entre 1847 et 1849.

Maison Andrew Low

Andrew Low est venu à Savannah d’Écosse à la fin des années 1820. Il était ambitieux et voulait se faire un nom aux États-Unis. Au 19ème siècle, les navires appartenant à A. Low & Co. approvisionnaient les routes maritimes entre Savannah et Liverpool, chargées de ballots de coton valant des millions de dollars. À la suite du boom du coton et de son sens aigu des affaires, Andrew Low devint finalement le résident le plus riche de Savannah.

Maison Andrew Low

Aujourd’hui, la maison Andrew Low est l’une des réussites les plus durables de cet entrepreneur de coton prospère. La maison dispose d’une entrée de de grès distinctive, gardée par une paire de lions en fonte. Défini par des balcons ornés de ferronneries et de piazzas à volets, le premier étage de la maison est situé au-dessous du niveau de la rue et entouré d’un fossé sec. L’intérieur a été soigneusement aménagé avec des antiquités magnifiques, de l’argenterie magnifique et de spectaculaires lustres en cristal.

Maison Andrew Low

Dans l’un des détails les plus novateurs de la maison, une citerne de 500 gallons dans le grenier contenait à l’origine de l’eau qui pouvait être acheminée à la cuisine et à la salle de bain, marquant l’un des premiers systèmes de plomberie intérieurs de la ville.

Maison Andrew Low

Un certain nombre d’invités de marque ont visité la maison au fil des ans, y compris l’auteur britannique William Makepeace Thackeray et le général confédéré Robert E. Lee. La belle-fille d’Andrew Low, Juliette Gordon Low, a fondé les Girl Scouts des États-Unis dans le salon de cette maison. Juliette, connue sous le nom de « Daisy », est décédée dans la maison en 1927, faisant de la maison Andrew Low une escale populaire pour les troupes des Girl Scouts des États-Unis. La résidence Low a été restaurée avec amour par les Colonial Dames of America et est ouverte au public en tant que musée depuis 1952.

Maison Andrew Low

Sources : andrewlowhouse.com.

activités familiales

Laisser un commentaire