immobilier

Immobilier : comment choisir entre résidence principale ou investissement locatif ?

Lorsque l’on est amené à investir dans l’immobilier, il faut se poser une question essentielle pour son épargne. Faut-il acheter pour louer ou pour y vivre ? Les deux options sont radicalement différentes et elles portent à réflexion. Dans les deux cas, il s’agit de gérer au mieux son investissement immobilier pour miser sur l’avenir.

Le choix de l’immobilier pour investir

L’immobilier est avant tout un bon choix pour l’investissement. C’est une valeur refuge en France, l’immobilier est le placement qui parait le plus rentable et le plus sûr d’après une étude réalisée par Seloger. C’est le domaine dans lequel les Français préfèrent investir, bien loin devant la bourse ou l’assurance vie. L’ambition derrière cet investissement, c’est la possibilité de se créer un complément de revenu, voire d’en vivre lorsque l’on dispose de plusieurs biens. C’est une solution à long terme pour se créer un patrimoine une fois arrivé à la retraite et pouvoir en faire profiter ses enfants par exemple. Cela fait aussi parti des achats indispensables à la réussite sociale en France. L’achat d’un logement est un indicateur de réussite et représente un prérequis pour bon nombre de Français.

Pourtant l’accès à l’immobilier n’est pas facile surtout en ce moment. Le marché de l’immobilier connaît une forte hausse sur presque tout le territoire, la crise sanitaire n’ayant pas aidé. Dans certaines villes ou régions, investir dans un logement principal peut être particulièrement difficile, ainsi on peut aussi songer à investir pour louer son bien. C’est une méthode intéressante pour se constituer un apport plus conséquent en vue d’un achat sur le long terme. Ainsi, de nombreux actifs préfèrent investir dans des logements moins couteux, non pas pour y vivre, mais pour investir et louer le logement. Ce phénomène est amplifié par la difficulté à acheter rapidement le bien de ses rêves au vu des prix actuels sur le marché et facilité par des mesures gouvernementales comme la loi Pinel qui permet de réduire ses impôts et de bénéficier d’aide lors de la location d’un logement après un achat.

Pourquoi choisir l’investissement locatif ?

L’investissement locatif est intéressant aujourd’hui lorsque l’on cherche à investir dès que l’on est jeune sans forcément prendre une résidence principale. Si on est encore jeune et que l’on ne sait pas précisément où habiter plus tard, il est intéressant de se lancer dans l’investissement locatif si l’on en a les moyens. On peut rester mobile pendant de longues années jusqu’à ce que l’on désire trouver une situation plus stable. Ainsi, il est normal de rester en location dans ses différents logements lorsque que l’on déménage. Pourtant, les années de travail accumulées peuvent permettre de se créer une épargne conséquente qui peut être utilisée. De plus, lorsque l’on commence, on a tendance à se situer dans des grandes villes dans lesquelles les prix d’achats peuvent être particulièrement haut, ce qui n’incite pas à investir facilement dans une résidence principale digne de ce nom.

L’investissement locatif se présente alors comme la solution idéale pour investir son argent rapidement pour se constituer un complément de revenu et pouvoir acquérir une résidence principale dans plusieurs années. L’idée est de placer son argent comme on pourrait le faire dans une assurance vie ou à la bourse. Cela représente un coût au départ, mais permet de se créer un complément de revenu et d’accroitre sur le long terme sa capacité d’investissement. C’est une solution pour atteindre les 10 % d’apport nécessaire pour obtenir un crédit immobilier. L’intérêt est de louer quelques années son bien locatif et de pouvoir ensuite le revendre pour obtenir un meilleur bien pour sa résidence principale.

Les nouvelles règles de crédit

Il existe certaines normes, comme la loi Pinel qui favorise l’investissement en immobilier locatif, mais ce n’est pas le cas pour les nouvelles règles de crédit. Depuis le 1er janvier, on ne peut plus s’engager auprès d’une banque pour un crédit dont les mensualités dépasseraient 35 % des revenus. De plus, il sera désormais impossible de contracter un prêt sur plus de 25 ans. Ainsi, les règles pour obtenir un crédit immobilier pourraient freiner certains acquéreurs. Cela présente une difficulté, notamment pour les revenus les moins aisés pour qui l’accessibilité à un crédit immobilier était déjà difficile. Cela demande aussi aux jeunes investisseurs en immobilier locatif d’avoir soit un apport conséquent, soit d’avoir des revenus stables pour obtenir facilement un prêt.

Ainsi, si l’on n’a pas la possibilité de trouver les 10% d’apport, l’accès à un investissement locatif n’est même pas envisageable. En ce qui concerne les résidences principales, les banques pourront tout de même faire des demandes de dérogations afin que des ménages puissent accéder à un logement principal soit avec un crédit long, soit avec moins de 10 % d’apports. L’intérêt est alors double pour les propriétaires d’un bien de le transformer en immobilier locatif puisque le loyer pourra s’ajouter aux revenus et ainsi entrer plus facilement sous la barre des 35 % pour obtenir un crédit immobilier.

Les avantages offerts par la résidence principale

Cela fait réfléchir à deux fois avant de se lancer dans un investissement qui pourrait être une charge. Cela est moins le cas avec un logement principal. L’objectif est différent, il n’est pas forcément question d’investir, mais bien de s’installer et de s’affranchir de certaines charges. Il est devenu généralement bien plus intéressant d’acheter un bien plutôt que de louer en France. Les mensualités de crédits immobiliers sont souvent en dessous du prix d’un loyer. L’avantage certain est que cela permet de devenir propriétaire d’un bien immobilier. Les mensualités de crédit représentent une charge, mais l’on a la possibilité plus tard de louer son bien, de le revendre, ou simplement de faire des économies. C’est un investissement toujours favorisé par les banques et qui peut être plus accessible que l’immobilier locatif.

De plus, vu l’évolution du marché immobilier, acheter aujourd’hui peut permettre à son bien de prendre de la valeur sur le temps et ainsi de réaliser un bon investissement. Les taux de crédits sont en hausse, mais sont encore attractifs en raison des difficultés lors de la crise sanitaire à investir. C’est une solution que choisissent de nombreux jeunes actifs pour ne plus avoir le besoin de changer de logement régulièrement en fonction des besoins.

Ajouter un commentaire

chasses au trésor