Pueblo Revival : l’architecture en adobe des États-Unis

Pueblo Revival est un style architectural régional du sud-ouest des États-Unis, qui s’inspire des Pueblos et des missions espagnoles au Nouveau-Mexique. Le style s’est développé au tournant du 20ème siècle et a atteint sa plus grande popularité dans les années 1920 et 1930, bien qu’il soit encore couramment utilisé pour les nouveaux bâtiments. L’architecture de style pueblo est la plus répandue dans l’état du Nouveau-Mexique.

architecture pueblo

Hôtel franciscain à Albuquerque (1943)

L’architecture de style pueblo imite l’apparence de la construction traditionnelle en pueblo adobe, bien que d’autres matériaux tels que la brique ou le béton soient souvent substitués. Si l’adobe n’est pas utilisé, des coins arrondis, des parapets irréguliers et des murs épais et battus sont utilisés pour le simuler. Les murs sont généralement stuqués et peints dans des tons de terre. Les bâtiments à plusieurs étages emploient généralement des masses en gradins similaires à celles de Pueblo de Taos. Les toits sont toujours plats. Les traits commus du style Pueblo Revival comprennent des poutres de toit en saillie ou des vigas, parfois sans but structurel, des supports de poutres courbes et souvent lattés, qui sont des branches pelées ou des bandes de bois posées sur les sommets des vigas.

maison adobe santa fe

L’architecture régionale dont s’inspire le style Pueblo Revival se trouve principalement au Nouveau-Mexique et en Arizona, mais aussi au Colorado. Bien que le mouvement de relance soit le plus étroitement associé à l’État du Nouveau-Mexique, de nombreux exemples ont été construits dans d’autres États occidentaux. Dans les années 1890, l’architecte A. C. Schweinfurth incorpora des touches de Pueblo Revival dans un certain nombre de ses bâtiments en Californie. La Hopi House de Mary Elizabeth Jane Collter (1904) dans le parc national du Grand Canyon s’inspire fortement du style Pueblo.

Hopi House Mary Elizabeth Jane Collter

La Hopi House de Mary Elizabeth Jane Collter

Le style Pueblo Revival a fait son apparition au Nouveau-Mexique à l’Université du Nouveau-Mexique à Albuquerque, où le président de la UNM, William G. Tight, a adopté le style pour un certain nombre de projets de construction durant son mandat. Le plus connu d’entre eux était son remodelage de Hodgin Hall en 1908. Presque tous les bâtiments universitaires suivants ont également employé le style Pueblos.

style pueblo revival

L’autre bastion de l’architecture de style Pueblo Revival est Santa Fe, où elle a été popularisée dans les années 1920 et 1930 par un groupe d’artistes et d’architectes cherchant à établir une identité régionale unique. En 1957, un comité dirigé par John Gaw Meem rédigea l’Ordonnance n ° 1957-18 du Règlement historique du district de Santa Fe, connue sous le nom d’Ordonnance sur le zonage historique. Cette ordonnance prescrivait l’utilisation du « Old Santa Fe Style » (vieux style de Santa Fe), qui englobait « les styles appelés Pueblo, Pueblo-Spanish ou Spanish-Indian and Territorial », sur tous les nouveaux bâtiments dans le centre de Santa Fe. Cette ordonnance reste en vigueur de nos jours, ce qui signifie que le style Pueblo Revival continue de prédominer à Santa Fe.

maison adobe santa fearchitecture pueblo

Des maisons de style pueblos sont encore fréquemment construites à Albuquerque, Santa Fe et ailleurs. Les pueblos sont des habitations construites sur plusieurs étages. Le plus haut encore habité aujourd’hui est le Pueblo de Taos, avec cinq étages. Chaque étage est un peu en retrait par rapport à celui d’en dessous. Ils sont reliés entre eux par des échelles. Les pièces d’un même étage sont reliées entre elles par des portes intérieures.

pueblo revival pueblo de taos pueblo de taos

Sources et crédits photos : wikipedia, Carsten Ten Brick, csbsigns, taospueblo.

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire