Les maisons traditionnelles du peuple Shipibo-Conibo

Les Shipibo-Conibo sont un peuple autochtone le long de la rivière Ucayali dans la forêt amazonienne au Pérou. Formant auparavant deux groupes, les Shipibo et les Conibo, ils sont finalement devenus une tribu distincte par des mariages mixtes et sont actuellement connus sous le nom de Shipibo-Conibo.

Les Shipibo-Conibo vivent au 21ème siècle tout en gardant un pied dans le passé, couvrant des millénaires dans la forêt amazonienne. Beaucoup de leurs traditions sont encore pratiquées, comme le chamanisme ayahuasca. Les chansons chamaniques ont inspiré la tradition artistique et les dessins décoratifs trouvés sur leurs vêtements, leurs maisons, leurs poteries, leurs outils et leurs textiles.

maison shipibo

Les femmes Shipibo-Conibo font des objets perlés et des textiles, mais sont probablement plus connues pour leurs poteries, décorées de motifs géométriques rouges et noirs en forme de labyrinthe. Alors que ces céramiques étaient traditionnellement conçues pour être utilisées dans la maison, un marché touristique en plein essor a fourni à de nombreux ménages un revenu supplémentaire grâce à la vente de pots et d’autres objets artisanaux. Les photos de cet article ont été prises à , une grande communauté Shipibo à l’extérieur de Pucallpa (grande signifie près de 1000 personnes). Certaines des maisons et leurs vêtements sont remplis de motifs complexes et de couleurs vives qui racontent les histoires et conservent leur ancien folklore.

Maloka : maison pour les cérémonies « ayahuasca »

Intérieur de maloka !

Crédits photos : rittisoncco, travelblog.org, vanessa, highpalmshealing.

Booking.com

Laisser un commentaire