Les maisons traditionnelles ottomanes de Safranbolu

Safranbolu est la ville turque la mieux conservée d’Anatolie. Une bénédiction pour ceux qui voudraient imaginer à quoi ressemblait une ville ottomane il y a 200 ans, Safranbolu, avec ses trottoirs pavés peu modifiés et son marché authentique, est un musée en plein air.

Le terrain en pente de Safranbolu, situé dans un profond canyon creusé par trois rivières, a produit des solutions architecturales intéressantes. Les rez-de-chaussée en pierre des maisons de Safranbolu, dont la plupart sont des hôtels particuliers à deux ou trois étages, suivent généralement le gradient naturel de la rue. Et les étages supérieurs, soutenus par des contreforts, peuvent se projeter dans la rue. Bien que les maisons soient construites sur de petits lots aux formes étranges, grâce à cette technique de construction, les pièces du niveau supérieur sont néanmoins rectangulaires et spacieuses. Un autre aspect est que l’axe de la maison peut être légèrement tourné sur les étages supérieurs en fonction des besoins ou de l’exposition au soleil ! Les maisons le long des rues étroites de la place du marché s’élèvent ainsi en se tordant sur les parcelles étroites et en pente auxquelles elles s’accrochent.

maisons traditionnelles Safranbolu

Les intérieurs des maisons sont aussi élégants que leurs extérieurs. Les rez-de-chaussées à plafond bas utilisés en hiver sont confortables et chaleureux tandis que les étages supérieurs, utilisés en été, sont aérés avec de hauts plafonds. La pièce principale, la plus belle pièce avec la meilleure vue, est généralement située au dernier étage. Cette salle, décorée de boiseries et de pochoirs, est l’endroit où les maîtres artisans ont fait preuve de tout leur talent. Dans les maisons typiques de Safranbolu, chaque pièce était meublée de manière à répondre à tous les besoins de la famille. Ce n’est pas pour rien que les habitants de Safranbolu ont qualifié chacune de ces pièces de “maison” puisqu’elles pouvaient être un salon le jour grâce à des divans qui courent autour du mur, simultanément une cuisine grâce au foyer, une chambre grâce au sol de matelas sortis du placard la nuit, et une salle de bain grâce au lavabo dissimulé dans le placard ! Parce qu’elles ont été conçues comme des unités indépendantes, chacune des pièces recevait un nom tel que “maison de stockage”, “maison d’hôtes”, “maison pour dormir” ou “maison pour manger”.

intérieur maison ottomane

Pendant les années où Safranbolu devenait une destination populaire pour les touristes, il y avait un flux constant de visiteurs dans les maisons traditionnelles. Les propriétaires, qui ont d’abord accueilli les touristes avec hospitalité, se sont naturellement lassés de ce trafic humain avec le temps. Mais juste à ce moment-là, les maisons du musée sont venues à la rescousse. La première d’entre elles, et peut-être la plus belle, est “Kaymakamlar Evi”, une maison qui a été ouverte aux visiteurs en 1981 suite à une restauration par le ministère de la Culture. C’est l’un des exemples les plus parfaits de la maison traditionnelle de Safranbolu.

À la même période, le Havuzlu Asmazlar Konağı, avec piscine géré par le Touring Club of Turkey, a commencé à servir ses clients en 1988 : c’est le premier bâtiment historique de Turquie à avoir été transformé en hôtel. Il qui dispose d’un grand espace avec une salle donnant sur la piscine, des chambres meublées de façon traditionnelle, des canapés et un jardin verdoyant, et reflète le style ottoman traditionnel en Anatolie. Havuzlu Asmazlar Konağı sert toujours d’hôtel aujourd’hui et accueille ses clients qui veulent séjourner dans un environnement authentique sans quitter l’atmosphère historique.

Matériaux de construction des maisons traditionnelles de Safranbolu

Pierre : la pierre utilisée dans la construction des bâtiments provient des roches calcaires de la région. Cette pierre dure et bleue est également utilisée pour la fabrication de chaux de bonne qualité. Un autre matériau local, le “küfünk”, une pierre poreuse et légère, est utilisé comme matériau de remplissage dans la construction à ossature de bois et également pour la construction de cheminées; il peut être facilement scié en forme.

Adobe : bien que chaque type de sol puisse être utilisé pour fabriquer de l’adobe, les briques d’adobe fabriquées à partir du sol apporté spécifiquement de Köprücek étaient les préférées.

Tuiles : les tuiles étaient façonnées à la main dans les villages de Çerçen, Bostanbükü et Çamlıca, et cuites dans des fours.

Bois : en regardant les maisons de Safranbolu, on peut voir que du bois de très bonne qualité a été généreusement utilisé. Aujourd’hui encore, plus de la moitié des environs est couvert de forêts. Et ce ratio était sans doute beaucoup plus élevé dans le passé. Aujourd’hui, 38% des arbres de la zone de gestion forestière de Karabük sont des sapins, 30% des hêtres, 20% des pins et 9% des chênes. Le bois utilisé dans la construction est principalement le sapin et le pin; le noyer et le peuplier ont également été utilisés avec parcimonie. Des commandes pour le bois requis pour les bâtiments ont été passées à des villages de montagne tels que Gayıza, Tokatlıköy, Danaköy, Karaevli, Susundur, Arıcak et Başköy. Ils façonnaient le bois qu’ils avaient déjà abattu avec des haches, puis les attachaient aux côtés des mulets et le ramenaient sur les sentiers de montagne. Le bois était coupé soit avec des scies à main, soit dans des scieries. Dans la première moitié du 20ème siècle, il y avait trois scieries à Danaköy.

Mortier de chaux : de la chaux de bonne qualité était produite à partir des calcaires bleus de la région.

Mortier de boue : il était produit à partir de tout type de sol de la même manière que l’argile d’adobe est préparée.

Sources et crédits : TCF, ktb.gov, Funky Stock, agoda.com.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor