Les maisons à travers l’Irak

Au cours des 20 dernières années, les conditions de vie de la grande majorité de la population se sont grandement améliorées. L’électricité et l’eau courante sont des caractéristiques normales de tous les villages irakiens dans les zones rurales. Les huttes de boue dans des endroits éloignés sont rapidement remplacés par des habitations en briques. Les grandes villes comme Mossoul, Bassora, et surtout Bagdad ont pour la plupart des commodités de la vie moderne. Traditionnellement, les Irakiens vivaient dans des habitations unifamiliales, mais dans les 15 dernières années, le gouvernement a construit un certain nombre d’appartements, en particulier à Bagdad. Il l’avait fait pour contrôler l’étalement urbain et réduire les dépenses de services de banlieue. De 1980 à 1988, le total des logements est passé à 2,478,000 avec 6,5 personnes par logement.

maison typique en irak

Une maison typique Falloujah. Cour fermée avec portail. Source.

maisons en irak

Quartier typique de la classe moyenne à Dohok. Source.

L’invasion en 2003 de l’Irak par les forces de la coalition internationale a provoqué des destructions et des dommages à une grande partie du secteur du logement, en particulier dans et autour de Bagdad. L’ONU a répondu à la crise en fournissant des matériaux de construction à travers le programme Pétrole contre Nourriture. Le secteur du logement fait parti de ce programme depuis 2000. Grâce à ce programme, environ 64 932 unités de logement ont été construites pour accueillir environ 551 922 personnes.

maisons en irak

Bagdad

Enregistrer

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire