Georgetown : la cité du bois

Georgetown, capitale du Guyana, sur la côte nord-est de l’Amérique du Sud, a été décrite comme « la Venise des Antilles ». Ses canaux et ses ponts élégants, sa végétation tropicale luxuriante et ses beaux bâtiments en font un lieu de grande beauté. L’architecture de la ville est essentiellement coloniale, moulée par les Français, les Hollandais, les Anglais et les Espagnols au cours des 18ème et 19ème siècles. Construit dans un style classique réinterprété par les artisans locaux et réalisé en grande partie dans le bois abondant de la région plutôt que la brique et la pierre plus durables, ces bâtiments souffrent maintenant de négligence et des ravages du climat chaud et humide. Certains sont soigneusement conservés et maintenus (voir les maisons coloniales rénovées de Georgetown), mais beaucoup d’autres se désintègrent ou sont démolis pour faire place au développement de verre et de béton.

maison bois de georgetown

Lire aussi :
Maison coloniale sur pilotis à Linden