Le cottage orné : maison traditionnelle anglaise

Le cottage orné (ou décoré) remonte à un mouvement de cottages stylisés « rustiques » de la fin du 18ème et du début du 19ème siècle pendant le mouvement romantique, alors que certains cherchaient à découvrir un mode de vie plus « naturel » opposé à la formalité des styles architecturaux baroques et néo-classiques précédents. L’English Heritage définit le terme comme « un bâtiment rustique de conception pittoresque ». Ils présentent souvent des toits de chaume bien formés avec des menuiseries en bois ornées.

cottage orné angleterre

Ces bâtiments ont généralement été construits par les riches soit comme retraites rustiques pour eux-mêmes, soit comme embellissements pour leurs domaines. Ceux-ci ne sont pas nécessairement des cottages au sens habituel du terme « petit logement » pour les ruraux pauvres : on peut citer en exemple le groupe de cottages pour retraités construits par un banquier de Bristol pour son personnel à la retraite à Blaise Hamlet, ou encore l’immense Royal Lodge construite par le roi George IV pour sa propre utilisation.

cottage à Blaise Hamlet

Cottage à Blaise Hamlet

Voici un magnifique exemple de cottage orné près de Kilcommon, au cœur de l’Irlande. Il a été construit en 1810 et a été conçu par l’architecte John Nash. L’intérieur est très fleuri.

cottage orné

L’Hermitage (ci-dessous) est un cottage orné situé à Hanwell, à Londres, construit par le recteur George Glasse en 1809 sur le site d’une ancienne maison appelée The Elms. Nikolaus Pevsner a décrit la maison comme « une chaumière au toit de chaume gothique datant du début du 19ème avec deux fenêtres à bouts pointus, un quadrilobe et une porte cintrée en ogée, le tout à une échelle réduite. A l’intérieur, une pièce octogonale. »

cottage orné

Booking.com

Laisser un commentaire