5 types de « shophouse » à Singapour

Les premiers immigrants chinois à Singapour ont apporté avec eux des plans pour leurs maisons. Les maisons en bambou (maisons avec des plans d’étage longs et étroits) du sud de la Chine ont évolué vers les maisons avec commerce (shophouses) que nous voyons à Singapour maintenant. Les commerçants établissaient leurs entreprises au rez-de-chaussée tout en réservant les niveaux supérieurs pour l’hébergement.

Au fil du temps, les plus riches construisirent des maisons de ville purement résidentielles, mais le modélisèrent encore d’après le shophouse. Aujourd’hui, l’acquisition d’un shophouse peut coûter plusieurs millions de dollars. Mieux vaut admirer ces beautés à distance avec un guide qui détaille les différents quartiers où l’on peut trouver des shophouses conservés. Mais connaissez-vous la différence entre les différents modèles ? Les shophouses de Singapour peuvent être catégorisés en cinq catégories : Ancien, Transitionnel, Tardif, Art Déco et Moderne.

1. Shophouse de style Ancien

La première forme d’un shophouse a été documentée en 1840 et c’était un bâtiment sans fioritures. Les shophouses de style ancien avaient un étage, des fenêtres jalousie en bois (système de fenêtre avec persiennes) et des toits de tuiles d’argile. Les matériaux utilisés pour la construction étaient très probablement d’origine locale. Ajoutez la main d’œuvre bon marché dans le mélange et vous aurez une demeure assez bon marché pourtant décente. Où trouver ce style de shophouse à Singapour : les shophouses le long de la rue Erskine sont un parfait exemple du style « ancien » simple mais pragmatique.

shophouse singapour

2. Shophouse de style Transitionnel

Au début des années 1900, la première génération d’immigrants se sont plus ou moins installés à Singapour. Ils aspiraient à construire des maisons plus permanentes et substantielles pour eux-mêmes. Les shophouses sont devenus plus grands, plus colorés, et ont commencé à voir plus d’ornementation de façade comme des panneaux décoratifs et des sculptures, bien qu’ils soient encore relativement simples et retenus. Ce style a fait son retour à la fin des années 1930, peut-être en réponse à la terrible crise économique de la Grande Dépression. Où trouver ce style de shophouse à Singapour : la Baba House est la plus célèbre résidence Peranakan de Singapour. Autrefois maison d’un riche marchand, la maison Baba a été restaurée à son bleu original ainsi qu’une belle gamme de phénix et de pivoines jian nian. Des shophouses de style transitionnel avec un large éventail de décoration chinoise peuvent également être trouvés le long de la rue Stanley.

shophouse singapour

3. Shophouse de style Tardif

Dans le même temps, les shophouses de Singapour ont commencé à acquérir un côté classique, avec des fenêtres à aération et des sculptures qui ne sembleraient pas déplacées en Grèce. Le plâtre a également été très utilisé pour créer des ornements somptueux comme des guirlandes et des motifs floraux. Les premiers marchands chinois travaillaient habilement leurs maisons pour incorporer des influences locales comme des motifs d’animaux et de fleurs, leur donnant un aspect distinctement schizophrénique qui fut connu sous le nom de « Singapore Eclectic ». Où trouver ce style de shophouse : beaucoup de shophouses de style tardif existent dans la région de Little India / Jalan Besar, en particulier le long de Sam Leong Road. Les meilleurs exemples de shophouses « Eclectic » de Singapour se trouvent sur Petain Road. Ils comportent un mélange de tuiles vernissées espagnoles, de reliefs animaliers chinois et d’avant-toit malais.

shophouse singapour

À Lorong Bachok, il y a un autre bel exemple de shophouse de style tardif. Il y a un tableau vertigineux d’animaux étranges et une paire symbolique de gardes sikhs sur les deux piliers de devant. Les sikhs étaient employés à l’époque coloniale comme gardiens en raison de leur sens de l’honneur et de l’intégrité.

shophouse singapour

4. Shophouse de style Art Déco

Vers le milieu des années 1900, les progrès modernes de la technologie dans le monde ainsi que l’économie de l’après-guerre ont commencé à exercer une influence sur l’architecture des shophouses. Les shophouses ont commencé à refléter les merveilles de l’ère de la Machine. L’ornementation d’inspiration organique des périodes antérieures a été abandonnée au profit de designs plus épurés, de coins incurvés et de fortes lignes horizontales. Les formes géométriques, les toits en zigzag et les mâts de drapeau étaient également courants. Où trouver ce style de shophouse à Singapour : les shophouses Art déco se trouvent à Bukit Pasoh, notamment le bâtiment Dong Ya, qui abrite aujourd’hui Potato Head. Une forme adaptative d’Art Déco, appelée Tropical Deco, se trouve également dans les shophouses le long de la rue Club et de la rue Cavan.

shophouse singapour

5. Shophouse de style Moderne

Les dessins géométriques ont continué dans la période d’après-guerre. Les shophouses ont pris un design plus fonctionnel. Les évents d’air, par exemple, ont pris des buts fonctionnels aussi bien que décoratifs. Des matériaux modernes ont été utilisés : le béton pour les murs et l’acier pour les fenêtres. Les toits des shophouses modernes avaient aussi tendance à être plats. Où trouver ce style de shophouse à Singapour : New Bridge Road possède un certain nombre de shophouses de style moderne. Ces exemples de shophouse de style moderne ci-dessous se trouvent dans la région de Jalan Besar.

shophouse singapour

Aujourd’hui, les façades extérieures de shophouses peuvent rester les mêmes, mais c’est en jetant un coup d’œil à l’intérieur que l’on trouve un large éventail de fonctions : temples, associations de clans, guildes, kopitiams, librairies, bars, musées et bien sûr les habitations. La prochaine fois que vous vous aventurez devant un shophouse, prenez le temps de vous attarder sur les portes avant sculptées, ou peut-être un évent de fenêtre inspiré des Peranakan : ils peuvent vous raconter des histoires d’une époque révolue.

Source et crédits photos : mothership, 1.bp.blogspot, leonefabre, Jnzl, tourmet, wikipedia.

activités familiales

Laisser un commentaire