Les plus beaux villages des îles Féroé

Les montagnes, les cascades, les falaises et l’aventure sont des mots qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux îles Féroé. Le pays a également quelques petits villages magnifiques à offrir. Des maisons aux toits d’herbe, des églises en bois colorées et la nature en collision avec la civilisation : ce sont les jolis villages des îles Féroé.

Le village de Saksun

L’un de mes endroits préférés sur les îles Féroé est Saksun. L’entrée du village est un lac magnifique entouré de montagnes. Saksun (en danois : Saksen) est un village près de la côte nord-ouest de l’île de Streymoy, dans la municipalité de Sunda. Saksun se trouve au fond de ce qui était une anse de la mer, entourée de hautes montagnes. L’entrée formait un port naturel profond, jusqu’à ce qu’une tempête le bloque avec du sable.

saksun village

Splendidement situé dans un amphithéâtre circulaire naturel, Saksun est un village à flanc de colline merveilleusement isolé et est l’une des destinations les plus intéressantes des îles Féroé. Connu pour son atmosphère calme et tranquille, le petit village de quatorze habitants offre une vue imprenable sur les montagnes environnantes.

saksun maison

Le village possède une église qui a été construite à l’origine à Tjørnuvík, mais en 1858, elle a été démontée, portée sur les montagnes et réassemblée à Saksun.

saksun eglise

Saksun a aussi un musée qui occupe une ferme du 17ème siècle nommée Dúvugarður. Elle appartient à la ferme Dúvugarður, une ferme de moutons active avec 710 brebis.

saksun musée

Le village de Tjørnuvik

Un autre village remarquable non loin de Saksun est Tjørnuvik : un superbe village entouré de montagnes. Tjørnuvík (en danois : Tjørnevig) est le village le plus au nord sur l’île de Streymoy dans la municipalité de Sunda. La population de 2002 était de 64 habitants et son église actuelle a été construite en 1937.

Tjørnuvík

Tjørnuvík est considérée comme l’une des plus anciennes zones rurales des îles Féroé. C’est un un village de maisons colorées typiques des îles Féroé, mais on peut aussi y repérer des maisons traditionnelles des îles Féroé : cherchez les toits d’herbe ci-dessus.

Tjørnuvík maisons

Le village de Kirkjubøur

Kirkjubøur est surtout connu pour sa cathédrale, datant du 14ème siècle, mais il offre aussi des vues spectaculaires sur l’océan et les îles voisines. Le village est rempli de maisons traditionnelles et a la plus ancienne église encore en usage dans les îles Féroé.

maison Kirkjubøur

Kirkjubøur (en danois : Kirkebø) est le village le plus au sud sur Streymoy. Le village a une vue vers les îles Hestur et Koltur vers l’ouest et vers Sandoy vers le sud.

Kirkjubøur

Le village était important au Moyen Age car il était la résidence épiscopale du diocèse des îles Féroé et en tant que tel le centre spirituel de la société. À cette époque, le village avait une cinquantaine de maisons qui ont été en majorité emportées par une violente tempête au 16ème siècle, qui a créé l’îlot Kirkjubøhólmurin, qui contient des ruines de cette époque. En 1832, une pierre runique a été trouvée près de la cathédrale Saint-Magnus à Kirkjubøur. La pierre que l’on appelle la pierre de Kirkjubøur remonte à l’époque viking.

cathedrale magnus

Le village de Gásadalur

Jusqu’en 2005, il n’y avait pas de rue reliant Gásadalur au reste de l’île de Vágar aux îles Féroé, gardant ce beau bijou caché du reste du pays. Le facteur était l’une des seules personnes à devoir conquérir la montagne trois fois par semaine pour amener et prendre des nouvelles de la poignée de gens qui vivent ici. Maintenant, il y a un tunnel reliant ce village au monde, mais il n’a pas perdu son charme et son sentiment d’éloignement.

Gásadalur

La principale raison pour laquelle les gens viennent visiter cet endroit éloigné est pour admirer la magnifique cascade qui s’écoule à côté de la ville.

Gásadalur

Gásadalur (en danois : Gåsedal) est un village situé sur le côté ouest de Vágar. En 2012, il n’y avait que 18 personnes qui vivaient à Gásadalur, et plusieurs maisons sont vides aujourd’hui. Une histoire raconte que le village a été nommé d’après une femme appelée Gæsa, qui est venue de Kirkjubøur. Elle avait mangé de la viande pendant le jeûne du Carême et, pour cet acte impie, tous ses biens furent confisqués. Elle s’enfuit dans la vallée de Vágar. Une explication plus probable est que Gásadalur (Vallée de l’Oie) a été nommé d’après les oies sauvages, qui depuis les temps anciens voyagent dans la vallée.

Gásadalur

 

Sources et crédits photos : wikipedia, sunfollowing, no.wikipedia, wikipedia, iamaileen, only-viral, wikipedia, Erik Christensen.

activités familiales

Laisser un commentaire