Mousse dans une pelouse

Entretien de la pelouse : comment se débarrasser de la mousse ?

Avoir une jolie pelouse demande un gros travail : préparation du sol, arrosage, tonte, etc. Il peut arriver que de la mousse apparaisse, réduisant à néant tous vos efforts. De nombreux jardiniers et paysagistes sont confrontés à ce problème. Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’y remédier. Voici la marche à suivre.

Les moyens utilisés pour éliminer la mousse

De la mousse s’est formée sur votre gazon ? Un éventail de solutions s’offre à vous.

Utiliser un scarificateur thermique

Le scarificateur thermique est un moyen mécanique d’éliminer la mousse. Cet appareil, réglé par rapport à la hauteur de l’herbe, tranche ou scarifie la terre, et retire la mousse et le feutrage, tout en aérant le sol. En favorisant les échanges d’air et d’eau entre la surface de la terre et le sous-sol, le gazon se régénère et empêche la réapparition de la mousse. Pour choisir le scarificateur adapté, n’hésitez pas à consulter des comparateurs en ligne, comme celui proposé par Lajoliemaison.fr.

Gratter

Si la mousse vient tout juste de se former et ne mesure pas plus de 3 cm de hauteur, vous pouvez essayer de l’enlever manuellement. Il suffit de vous munir d’un couteau, de couper la plaque de mousse et de la décoller.

Appliquer un produit anti-mousse

Des engrais anti-mousse sont commercialisés dans tous les magasins de jardinage. Ces produits, de préférence bio et sans sulfate de fer, nourrissent le gazon et favorisent sa régénération. Pulvérisez cette solution sur votre pelouse au tout début du printemps et de l’automne.

Utiliser de la cendre de bois

L’épandage de cendres de bois non traité fournit des apports essentiels à la bonne santé de votre gazon. Le calcium permet de réduire le niveau d’acidité du sol, tandis que les micro-organismes favorisent son aération.

Pourquoi y a-t-il de la mousse sur mon gazon ?

Les facteurs d’apparition de la mousse sont multiples. Lorsque le terrain est situé dans une zone ombragée, il est sujet à un problème d’humidité stagnante. En outre, si vous marchez régulièrement sur votre pelouse, vous risquez de compacter le sol et de limiter l’aération. Ces deux phénomènes entraînent la prolifération de mousse, tout comme l’acidité du sol, le manque en potasse ou calcium, ou encore la tonte trop courte.

Comment limiter l’apparition de mousse ?

Pour empêcher la formation de mousse, il est conseillé de tailler les arbres créant trop d’ombre, de ne pas tondre trop court et d’aérer le sol en profondeur. Avec du sable, vous bénéficiez d’une terre plus argileuse. Avec de la chaux, vous rééquilibrer le pH. N’hésitez pas non plus à drainer votre sol. En automne, vous pouvez également appliquer un engrais organique facilitant la croissance du gazon.

Dans tous les cas, après avoir éliminé toute la mousse, fertilisez votre terrain. Vous pouvez le faire un mois avant de semer votre gazon, si vous souhaitez bénéficier d’une pelouse dense.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor