Les maisons traditionnelles d’Ouzbékistan

Dans le passé, les maisons ouzbeks avaient les façades dans la cour et des murs sans fenêtres donnaient sur la rue. La plupart des logements n’avaient pas d’entrée principale. Si quelqu’un voulait entrer dans la maison, il fallait passer par une porte qui mène à une cour extérieure, le tashkari. Là, il était possible de pénétrer dans la maison et la cour intérieure (ichkari) qu’aucun homme en dehors de la famille n’était autorisé à entrer. De nos jours, cela a un peu changé. Les gens ont commencé à construire des maisons avec une seule cour, mais il y a encore des maisons avec deux cours.

maisons traditionnelles ouzbekistan

Le type de logement le plus répandu en Ouzbékistan est une maison avec plusieurs pièces et une terrasse ouverte (aivan). Certaines d’entre elles ont un bolohona (superstructure) qui est un endroit agréable pour se reposer en été. La cour qui est entourée d’un mur de brique ou de boue est en fait un jardin. Sous les arbres se trouve la « supa », une plate-forme carrée en argile où la famille se rassemble pour ses repas et le thé du soir. Il y a aussi un suri dans n’importe quelle cour ouzbek. Un suri est une plate-forme en bois entourée d’une grille basse avec une échelle menant au sommet. Debout dans l’ombre fraîche des arbres fruitiers ou des vignes, le suri, est un endroit où la famille se repose le soir ou reçoit des invités. Dans les zones où le bois et la pierre sont rares, les gens construisent leurs maisons de boue avec des murs épais et des toits plats. Ces maisons sont fraîches dans la chaleur de l’été terrible et chaudes en hiver.

cour maison ouzbekistanmaisons traditionnelles ouzbekistan

Maison traditionnelle à Khiva

maison traditionnelle ouzbekistan

Source et crédits photos : eurasia.travel, travel-pictures-gallery, remotelands.

activités familiales

Laisser un commentaire