Les maisons traditionnelles iraniennes de Kashan

Derrière les murs en briques de boue de la ville se cachent des centaines de grandes maisons traditionnelles iraniennes construites par de riches marchands. Des monuments qui illustrent l’importance de Kashan en tant que centre commercial de l’ère Qajar. Construites au 19ème siècle, la plupart de ces maisons ont été divisées depuis longtemps en petites maisons et beaucoup se transforment littéralement en poussière. Quelques-unes, cependant, ont été restaurés et sont ouvertes en tant que musées ou hôtels.

maisons traditionnelles iraniennes kashan

Alors que chaque maison a ses propres caractéristiques (le plus grand capteur de vent, le meilleur plâtre, la plus grande cour), elles partagent toutes un principe de conception commun. La maison est disposée autour d’une série de cours interconnectées, chacune avec une fonction séparée : l’andaruni servait de zone interne où vivaient les membres de la famille; le biruni agissait comme un espace extérieur utilisé pour recevoir et loger les invités et faire des affaires; et le khadameh (quartiers des serviteurs). Conçues pour être simples et modestes de l’extérieur, sans aucune maison dépassant la hauteur de toute autre, les portes montrent peu des merveilles de l’intérieur. Même la zone de réception est cachée de la cour par des couloirs inclinés, peut-être pour assurer l’intimité, ou peut-être pour augmenter l’impact de la vision de la première cour. Des seuils élevés et des cadres de porte bas dans chaque pièce ont été construits en partie pour garder les scorpions à distance, et en partie pour réaliser une arche à l’entrée.

maisons traditionnelles iraniennes kashan

Chaque cour est disposée autour d’un jardin central avec une caractéristique « aquatique » (généralement une piscine rectangulaire avec des fontaines) et comprend un coin salon orienté vers le sud qui attrape le soleil d’hiver, et une face nord opposée pour les mois chauds. De grands badgirs canalisent les vents dominants dans un sous-sol utilisé pour échapper à la chaleur estivale. Les maisons sont pleines de merveilles esthétiques, y compris le travail élaboré de stuc, les plafonds magnifiques, les peintures murales, et le beau verre coloré et les boiseries. Les maisons traditionnelles iraniennes à Kashan sont des endroits rafraîchissants pour s’asseoir et profiter du jardin.

maisons traditionnelles iraniennes kashan

Source et crédits photos : lonelyplanet, wikipedia.

activités familiales

Laisser un commentaire