maison peuple sakalava

Les maisons du peuple Sakalava

Les peuples de la côte ouest, connus sous le nom de Sakalava (“peuple de la longue vallée”), constituent 6,2% de la population à Madagascar. Leur vaste territoire d’environ 128 000 km2 s’étend sur une large bande jusqu’à la côte, depuis la rivière Onilahy au sud jusqu’à Nosy-Be, au nord. La taille des communautés Sakalava varie des petites propriétés ou des villages de peut-être une douzaine à plusieurs centaines d’habitants, aux grandes villes (par exemple Morondava, Majunga, Analalava, Ambanja et Nosy Be).

maison sakalava

Les installations Sakalava, souvent indépendamment de leur taille, suivent des modèles communs. Les habitations sont généralement alignées le long d’un sentier principal ou d’une route, reflétant un modèle plus ancien trouvé à travers Madagascar, où les maisons sont orientées selon les directions de la boussole (le nord-est étant un point de référence sacré et donc propice). Une maison Sakalava typique est une structure carrée avec un toit en pic, élevée de 30 à 50 centimètres du sol. Les maisons sont construites à partir de palmier ravinala ou d’autres matériaux végétaux disponibles localement, de l’étain ondulé ou des briques de béton ou de terre. Les maisons ont généralement une ou deux pièces, chacune d’elles aura alors une porte séparée donnant sur une petite terrasse où quelques personnes peuvent s’asseoir confortablement sous l’ombre du toit pendant les heures chaudes de l’après-midi. De telles maisons peuvent également avoir des fenêtres, faites avec des volets en bois articulés qui peuvent être verrouillées de l’intérieur. La cuisson se fait généralement à l’extérieur sur un feu de bois ou de charbon de bois sur un foyer avec trois pierres, un support en fer à trois pattes ou un petit brasier. Les maisons à Madagascar.

maison peuple sakalava

Sources et crédits photos : encyclopedia.comimages.google.fr, routard.com, airbnb.fr, kite-madagascar.com.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor