Les maisons indigènes du Panama

La maison indigène du Panama est préoccupée par le domestique et le fonctionnel plutôt que le monumental. Cette architecture vernaculaire du Panama est contrairement à la plupart des architectures vernaculaires liée à la pauvreté du Panama.

Généralement parlant, le Panama a un revenu relativement élevé par habitant. Mais à peu près 37% de la population est considérée comme pauvre et la moitié de ce pourcentage vit dans une extrême pauvreté. En raison de cette grande pauvreté l’architecture vernaculaire indigène est sans fioriture et est utilitaire. Les trois groupes indigènes du Panama ont des habitations distinctes uniques les unes des autres à l’exception des toits de chaume semblables. Les maisons indigènes du Panama utilisent des matériaux trouvés sur place, mais plus souvent maintenant les habitations intègrent des matériaux non traditionnels.

Le peuple Guaymi (ou Ngäbe) vit dans un logement de forme circulaire avec des murs encadrés de bois recouverts de boue et de fumier de bétail.

maison indigène panama 1

Le peuple Kuna vit dans une structure de forme rectangulaire avec des murs en cana blanca, une sorte de canne à sucre.

maison indigène panama 2

Le peuple Emberá (ou Choco) vit dans des logements carrés sans murs, construits sur pilotis le long des berges des rivières, des lacs et des océan.

maison indigène panama 3

Lire aussi :
Une maison typique de campagne au Panama