Fév 15, 2017
504 Vues

Les maisons des ermites de Karoulia

Écrit par

Le mont Athos, situé sur la péninsule grecque de la mer Égée, abrite l’une des plus anciennes communautés monastiques survivantes de la Terre. La montagne est habitée depuis l’antiquité et est connue pour sa présence chrétienne continue de près de 1800 ans et ses longues traditions monastiques historiques, qui remontent à au moins au 9ème siècle. Aujourd’hui, il y a vingt monastères orthodoxes orientaux dans cette région, où plus de deux mille moines vivent une vie ascétique, isolée du reste du monde. La plupart des moines vivent ensemble dans un monastère faisant diverses tâches comme la culture des légumes, la fabrication du vin, la pêche, la sculpture sur bois, la couture et ainsi de suite. D’autres choisissent de vivre dans de petites habitations appelées skete, où ils vivent dans l’isolement le plus complet. Certains des sketes les plus isolés sont situés sur le côté sud du mont Athos, dans une région connue sous le nom de Karoulia. Sur l’un des pentes abruptes de la montagne, une poignée de moines ont construit de petites cabanes qui pendent précairement sur la falaise. Ces maisons sont si inaccessibles que les fournitures telles que le bois de chauffage et les aliments doivent être apportés dans des paniers suspendus à des cordes.

Autrefois, les ermites allaient dans la montagne en tirant des cordes avec des chaînes qui passaient sur des poulies de fortune. Aujourd’hui, il y a des échelles en bois clouées sur les falaises escarpées que les ermites utilisent pour monter et descendre la montagne. Certains de ces moines, en particulier ceux qui sont plus faibles, n’ont pas quitté leurs maisons depuis des décennies.

Sources et crédits photos : amusingplanet.com, mountathos-eshop.com, Rick Findler/The Guardian.

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Grèce

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *