Fév 15, 2017
460 Vues

La hutte du peuple Baka

Écrit par

Les Baka sont un groupe ethnique qui habite les forêts tropicales du sud-est du Cameroun, du nord de la République du Congo, du nord du Gabon et du sud-ouest de la République centrafricaine. On les appelle parfois un sous-groupe des Twa, mais les deux peuples ne sont pas étroitement liés. De même, le nom « Baka » est parfois appliqué à tort à d’autres peuples de la région qui, comme les Baka et les Twa, ont été historiquement appelés pygmées, un terme qui n’est plus considéré comme respectueux.

Les Baka sont des chasseurs et des cueilleurs qui vivent dans la forêt tropicale humide. Ils vivent des tubercules comestibles, des champignons, des feuilles, des noix, des chenilles, des fruits et du gibier. Ils échangent beaucoup de ces produits de la forêt avec les peuples voisins pour les couteaux, les ustensiles de cuisine et les cultures comme les bananes et les racines de manioc.

hutte peuple baka

Les huttes traditionnelles du peuple Baka s’appellent móngulu. Ce sont généralement des maisons unifamiliales faites de branches et de feuilles et principalement construites par les femmes.

Après avoir construit un cadre hémisphérique souple, des branches fines sont préparées et ajoutées au cadre, puis de grandes feuilles récemment recueillies de plantes Marantaceae sont intégrées dans la structure. Une fois le travail terminé, d’autres matières végétales sont parfois ajoutées au dôme pour rendre la structure plus compacte et étanche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sources et crédits photos : pygmies.org, Corinne Staley, Middle Africa, Trevor, Summer.

Mots clefs de l'article :
·

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *