Les maisons coloniales de Trujillo

La ville de Trujillo au Pérou, en dépit d’être une véritable problématique architecturale et urbaniste, possède des caractéristiques urbaines particulières qui sont valorisées par l’existence d’un groupe de monuments à valeur historique-artistique et architecturale. Dans son propre noyau central urbain, il y a beaucoup de bâtiments et de maisons coloniales.

Des maisons habitées par les aristocrates et les fermiers de la colonie et des débuts de la République. Peintes dans des couleurs originales, elles montrent la beauté de leurs portes et de leurs fenêtres faites avec un fer forgé exquis. Elles possèdent aussi d’énormes patios et des salons très bien décorés qui donnent un caractère élégant à la ville.

maison coloniale trujillo

Le centre historique de Trujillo est caractéristique de l’architecture aux balcons typiques et aux fenêtres à barreaux qui leur donne une impression de manoirs de vice-royauté, de palais, etc.

maison coloniale trujillo

Pour une ville de près d’un million de personnes, Trujillo a une atmosphère décidément provinciale. Ses rues larges, son climat tempéré, son aspect plat et son trafic calme en font un endroit agréable à explorer à pied. Personne n’est à l’abri des tremblements de terre au Pérou, mais Trujillo n’a pas subi de grand tremblement de terre depuis les années 1700. Cela signifie qu’elle possède une partie de l’architecture coloniale la mieux conservée du pays. Les bâtiments historiques de Trujillo ont été repeints dans leurs couleurs originales : les bleus, les ocres et les marrons abondent, ce qui donne à la ville un rafraîchissant trait de panache.

Crédits photos : galloparoundtheglobe.

Booking.com

Laisser un commentaire