La maison traditionnelles des Palaos

La maison traditionnelles des Palaos est juste une structure rectangulaire, et la taille de la maison dépend du nombre de portes : maison à deux portes, maison à quatre portes et ainsi de suite, et plus il y a de portes, plus la maison est longue et grande.

La partie la plus proche de l’entrée de la maison s’appelle ‘cheldeng’, c’est un endroit sacré où se trouvent tous les objets de valeur et les esprits, et puis il y a le milieu de la maison où le mari ou le chef reste, et puis l’autre partie à la fin pour cuisiner et pour se socialiser. Euamedal (ci-dessous), une maison à quatre portes, était la plus grande qu’une famille pouvait posséder. La porte fermée à l’extrême gauche est le cheldeng, la partie la plus sacrée de la maison. La petite maison à droite est la cuisine, traditionnellement séparée de la maison principale. Photo du Musée National de Belau.

maison traditionnelles des Palaos

La maison palaosienne suit un concept très, très simple, comme la géomancie chinoise Feng Shui, l’art du positionnement. Fondamentalement, c’est le concept de symétrie, d’équilibre et de conformité à la nature. Aux Palaos, ils ont un concept similaire, une manière traditionnelle de l’architecture, même s’ils ont des maisons simples.

Dans une maison traditionnelle des Palaos, vous ne placez pas la porte au milieu, au centre, c’est ce qu’on appelle le centre divin ou la section médiane divine. Au lieu de cela, vous mettez la porte un peu à l’écart de la section médiane, et normalement, une aire de cuisson (úum) se trouve sur le côté gauche lorsque vous vous tenez à la porte principale face à la route. La gauche est donc le côté úum, et la droite devrait être la zone de couchage pour les anciens et les jeunes membres de la famille quand ils sont malades.

En forme, les maisons traditionnelles aux Palaos étaient presque semblables à la forme du bai traditionnel, et fabriquées à partir des mêmes matériaux locaux. Le toit de chaume fait à l’origine de pandanus était appelé búuk. Ils utilisent beaucoup de cordes, fabriquées à partir des fibres de l’écorce de noix de coco, pour attacher l’ensemble. Tout comme le bai, ils n’utilisaient pas de clous pour construire les maisons traditionnelles. Et le foyer à l’intérieur de la maison est aussi élevé sur des poteaux. Le sol était en bambou.

maison traditionnelle des palaos

Carte postale des Palaos de 1909

Une grande famille vivait dans la maison et il n’y n’avait pas de chambres, sauf ce qu’ils appellent ‘cheldeng’. C’est une partie spéciale de la maison que seul le père et les anciens pouvaient accéder. C’est là où ils stockaient toutes les choses précieuses de la famille. Et il y avait une sorte de rideau ou de cloison (quelque chose comme un écran, pas vraiment un mur) pour le bloquer. Mais sinon, c’était un lieu ouvert.

Les maisons que l’ont voit aujourd’hui aux Palaos sont vraiment différents des maisons traditionnelles des Palaos dans l’ancien temps. Aujourd’hui, c’est plutôt une architecture moderne, peut-être empruntée aux japonais, parce que les maisons traditionnelles des Palaos étaient différentes. Cela a changé. Maintenant, une jeune personne qui vient de se marier peut s’offrir une maison et déménager dans sa propre maison. Ce n’était pas comme ça dans les temps anciens. Tout était comme centralisé.

maisons typiques rurales palaos

Source : pacificworlds.com

activités familiales

Laisser un commentaire