Maison traditionnelle de Podolie

La Podolie est une région historique située au centre-ouest de l’Ukraine. La maison traditionnelle de Podolie est blanche et décorée de guirlandes de fleurs. C’est ainsi qu’elle est généralement représentée dans des œuvres d’écrivains classiques ukrainiens et sur des photos d’artistes. Dans cette région, c’était une tradition de peindre les habitations à l’extérieur et à l’intérieur, surtout si une fille mariable vivait à l’intérieur.

maison traditionnelle de Podolie

La pièce d’entrée de la maison traditionnelle de Podolie était généralement décorée de modestes ornements, symboles de la prospérité, de la terre, du soleil, de l’altération du jour et de la nuit, de la dynamique, du mouvement et de l’éternité. Les femmes, qui peignaient les maisons, ne connaissaient parfois même pas la signification des ornements; elles ont juste reproduit des peintures de leurs mères et grand-mères.

maison traditionnelle de Podolie

Dans le sud-est de la Podolie, les gens utilisaient généralement de l’argile pour peindre, dont de nombreuses teintes contenaient les strates du fleuve Dniestr. Ils pulvérisaient des morceaux d’argile secs durcis avec des pierres ou les pilaient dans un mortier en pierre, mélangeaient la poudre avec de l’eau et l’utilisaient comme peinture.

maison traditionnelle de Podolie

L’élément indispensable des peintures était un pot de fleurs; répandus aussi : fleurs, branches et guirlandes. Les colombes, les coqs et quelques autres oiseaux étaient des éléments zoomorphes omniprésents. En règle générale, les gens représentaient deux colombes sur le poêle. Le poêle incarnait la maison familiale, et les colombes étaient des symboles de fidélité, d’harmonie et d’amour. Les images d’un chêne, d’un viorne obier ou d’une pervenche sur le poêle signifiaient l’unité d’un homme et d’une femme, une famille. Un nid avec des oisillons signifiait la présence d’enfants dans la famille.

maison traditionnelle Podolie

L’aspiration à la prospérité a engendré des images fréquentes de paons. Le paon était un oiseau rare, et les paysans simples ne pouvaient pas l’avoir. C’était un privilège des nobles. Par conséquent, les paons étaient souvent représentés comme éléments décoratifs symbolisant l’enrichissement futur et la prospérité. Les autres éléments importants dans les peintures (coquelicots, oies, glands, roses, étoiles, épis de maïs) ont une histoire de plusieurs siècles. Les motifs et les couleurs sont transmis d’une mère à une fille et d’un voisin à un autre. Certaines familles ont des fleurs spéciales qu’ils ont inclus à l’ornement.

maison traditionnelle de Podolie

En règle générale, les femmes peignaient les maisons au printemps avant Pâques et rafraîchissaient les peintures à la fête de la Sainte Trinité (le dimanche qui suit la Pentecôte, c’est-à-dire le huitième dimanche après Pâques).

maison traditionnelle de Podolie

Dans certains villages de la région du Dniestr, les gens décoraient les maisons en utilisant non seulement des peintures, mais aussi du vytynanka (décoration délicate et ajourée réalisée en découpant des motifs de papier de couleur, de bois ou de plantes).

maison traditionnelle Podolie

Les vytynankas étaient plus qu’une simple décoration, ils servaient aussi de talismans. Par exemple, les vytynankas en forme de croix protégeaient les portes et les fenêtres des invités non désirés. La décoration sur les poêles évitait que des choses diaboliques entrent à travers la cheminée. Les fourneaux étaient souvent ornés de coqs qui, comme les oiseaux du soleil, faisaient fuir les mauvais esprits. Les vytynankas sur une solive du plafond au-dessus d’un berceau protégeaient le bébé.

maison traditionnelle de Podolie

Source : etno-selo.com et etno-selo/facebook

activités familiales

Laisser un commentaire