La maison d’été de Thomas Mann à Nida

En 1929, Thomas Mann, écrivain lauréat du prix Nobel, visita Nida en Lituanie pendant ses vacances et décida de faire construire une maison d’été sur une colline surplombant le lagon. La maison a été raillée par les gens du pays comme la « Cabane de l’Oncle Tom » (Onkel Toms Hütte). Lui et sa famille ont passé les étés 1930-32 dans le chalet, et des parties du roman épique Joseph et ses frères (Joseph und seine Brüder) ont été écrites là.

maison traditionnelle nida

Thomas Mann fit construire le cottage dans le village de pêcheurs de Nidden, Territoire de Memel (aujourd’hui Nida) sur l’isthme de Courlande, où se trouvait une colonie d’art allemande. Aujourd’hui, le cottage est un musée qui lui est dédié, avec une petite exposition commémorative. Pour Thomas Mann, ce fut le coup de foudre. Il a fallu quelques jours lors de l’été 1929 pour que le célèbre auteur perde son cœur tombe amoureux de la campagne sur l’isthme de Courlande. Frappé par l’unicité et la beauté de l’environnement naturel, l’écrivain (1875-1955) y a donc fait construire une maison d’été. Mais Thomas Mann et sa famille ont pu passer seulement trois étés dans leur maison de vacances sur la mer Baltique car la prise du pouvoir par les nazis les a forcés à l’exil.

maison thomas mann nida

« Thomas Mann rêvait d’avoir sa propre maison d’été lors de ses premiers voyages », explique Lina Motuziene. La femme lituanienne est à la tête du Centre culturel Thomas Mann, qui, depuis le milieu des années 1990, se trouve dans cette maison d’été en bois brun rougeâtre avec toit de chaume et volets et pignon en « bleu de Nida ».

maison thomas mann nida

La maison, conçue par un architecte local dans le style d’une maison de pêcheur, a été achevée en 1930. Le 16 juillet, la famille a emménagé dans sa résidence d’été simple mais, selon les normes locales, confortable. Les fonds de construction provenaient de l’argent décerné pour le prix Nobel de littérature, que Mann avait remporté à la fin de 1929 pour son premier roman, « Buddenbrooks ». Après les dommages causés par la guerre et les transformations de l’ère soviétique, la maison semble avoir été épargnée depuis sa rénovation il y a 20 ans, avec une apparence aussi belle qu’autrefois. Le mobilier, cependant, est manquant. Il a été pillé après la seconde guerre mondiale. Mais les photographies, les coupures de journaux et les panneaux d’affichage de l’exposition permanente donnent une idée de la vie et des activités de Thomas Mann à Nida.

maison thomas mann nida

D’autres maisons de pêcheur à Nida

maisons pecheur nida maisons pecheur nida

Sources : dw.com, wikipedia, nadarballoon, passengerdiaries,

activités familiales

Laisser un commentaire