Les maisons troglodytes de Guyaju

Parfois appelé le plus grand labyrinthe de la Chine, les maisons troglodytes de Guyaju (signification de Guyaju : ancienne falaise d’habitation) se situent à environ 90 km au nord-ouest de Pékin, en Chine. Elles ont été occupées pendant la dynastie Tang de Chine (618-907) par le peuple Xiyi. Il y a plus de 100 maisons sculptées dans la colline. Les maisons, dont certaines avec des piliers de pierre élégantes, sont disposées en deux groupes de villages alimentés en eau fraîche d’une source naturelle. Quand les maisons étaient occupées elles devaient avoir une façade en ossature bois avec des toits de chaume. La partie intérieure de ces maisons troglodytes varie en taille, cela peut aller de 4 à 20m2. Certaines maisons sont reliées perpendiculairement tandis que d’autres se connectent horizontalement avec des couloirs étroits et des échelles de pierre. Ce ne sont pas des maisons primitives. Certaines montrent la présence de restes de chambres et de pièces de vie chauffées connues sous le nom de kang, un système de chauffage central en Chine et en Corée qui remonte  aussi loin que 5000 av. Des millions de personnes vivent encore avec bonheur dans des maisons troglodytes partout dans le monde.

maisons troglodytes de Guyaju

les maisons troglodytes de Guyaju

Les maisons ont été taillées dans les falaises escarpées surplombant Zhangshanying ville. Ce complexe intrigant a plus de 110 pièces de pierre, et est la plus grande habitation troglodytique jamais découverte en Chine.

maisons troglodytes Guyaju

Source : Natural Homes.

Booking.com

Laisser un commentaire