maison gingerbread republique dominicaine

Les maisons à travers la République Dominicaine

Les maisons traditionnelles rurales de la République Dominicaine sont faites de bois avec un toit de chaume ou d’étain et sont souvent peintes dans des couleurs vives. Pour garder la maison fraîche, la cuisine se fait habituellement dans une structure séparée qui est fendue sur les côtés pour libérer la fumée et la chaleur. La migration rurale-urbaine de grande envergure a créé une grave pénurie de logements dans les villes. Des taudis et des bidonvilles ont émergé dans la capitale de Santo Domingo.

maisons en république dominicaine

maison typique dominicaine

La croissance rapide de la population et la migration vers les zones urbaines se sont combinés pour créer une pénurie de logements de plus en plus grave. Et les ouragans destructeurs n’ont pas aidé à la situation. L’Institut national du logement et la Banque nationale du logement, tous deux établis en 1962, ont été à l’initiative d’une grande partie de la construction, y compris environ 10 000 maisons pendant la période 1966-1972. Dans la période de 1975 à 1978, l’activité de la construction a ralenti, mais un ouragan en 1979 a incité à nouveau la construction, mais pas pour créer de nouveaux logements, pour remplacer les maisons qui avaient été détruites.

maisons république dominicaine
Dans la région du Sud-Ouest, les familles dans le besoin vivent typiquement dans des maisons mal construites qu’elles louent.

Le cyclone Georges en 1998 a endommagé environ 170.000 foyers, soit 10% du stock entier de la nation. D’ailleurs, 49 000 de ces maisons ont été complètement détruites. Avec l’aide de programmes étrangers tels que l’USAID, le gouvernement a été en mesure de terminer 2250 nouvelles maisons. Au recensement de 2002, il y avait environ 2 445 315 logements dans le pays. La plupart des logements sont des maisons individuelles; représentant 80% de tous les logements du recensement. Les blocs de béton, le ciment et le bois sont les matériaux de construction les plus fréquemment utilisés pour fabriquer les maisons.

maison république dominicaine
Maison typique de la classe moyenne.

Les visiteurs vont souvent remarquer en premier les maisons en bois colorées aux toits de zinc et les détails de style “gingerbread”. Bien qu’emblématiques et certainement photogéniques, ces maisons ne sont plus forcément typiques. Dans les zones rurales, beaucoup de gens vivent dans des maisons en bois simples avec des toits de zinc ou des cabanes au toit de chaume, habituellement jusqu’à ce qu’ils puissent se permettre une structure plus solide faite avec des blocs de ciment. Les habitations traditionnelles disposent d’une cuisine séparée et de toilette extérieure. Avec le progrès et l’envoi d’argent des parents qui ont migré vers les villes ou à l’étranger de plus en plus de maisons en République Dominicaine ont une plomberie intérieure et une cuisine moderne.

Petit village en République Dominicaine.

maison dominicaine
Vieille maison de style “gingerbread” à Puerto Plata.

Dans certaines parties de la République dominicaine, le style “gingerbread” n’a pas toujours été juste pour les grandes maisons des capitales provinciales comme Puerto Plata, Salcedo, et Montecristi. Des bungalows ou des élégantes maisons à deux étages ont également été construits dans ce style. La plupart des gens de la classe moyenne vivent dans de petites maisons ou des appartements modernes. Les riches vivent dans des appartements de luxe, des villas, ou des grandes demeures.

Maison familiale à Sosua en République Dominicaine.
Maison familiale à Sosua en République Dominicaine.

Sources : everyculture, encyclopedia.com, Adventure Rider, cayenneroom, compassion, globe trotters.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor