Les maisons à travers l’Érythrée

Les érythréens vivent dans différents types de maisons. Les Tigréens, qui représentent environ 50% de la population, vivent dans des Hidmos. L’Hidmo est une maison traditionnelle dans les hautes terres. Un toit en terre lourde est supporté par des poteaux et des piliers faits de genévrier, d’olivier sauvage ou d’eucalyptus (en savoir plus sur la maison Hidmo ICI). Ailleurs dans les zones rurales, les maisons peuvent être faites d’argile ou de bois. Dans les villes, la plupart des maisons sont petites. Tandis qu’à Asmara, vous pouvez trouver des immeubles d’appartements et des villas. Asmara est connu pour sa forte concentration de belle architecture datant de l’époque de la colonisation italienne.

maison érythrée

Maison traditionnelle hidmo

maison villa érythrée

Villa à Asmara

L’architecture des villes érythréennes reflète le passé colonial de la nation et l’influence des puissances étrangères. La population italienne dans le pays a appelé Asmara la « petite Rome ». La ville possède de larges avenues, des cafés et des pâtisseries… et des restaurants italiens.

Les maisons en Érythrée

Le port de Massawa, d’autre part, est influencé par la période ottomane, la présence égyptienne, et la longue tradition de commerce avec des pays et des ports lointains.

maisons en érythrée

maisons érythrée

Dans la campagne, les coutumes traditionnelles de construction sont toujours respectées. Dans les régions montagneuses, ce sont les petites maisons en pierre (hidmos) avec des toits de branchages et de rochers qui prédominent. La maison est séparée en deux zones, une section cuisine dans le font et une salle publique à l’avant qui est aussi utilisée comme dortoir.

hidmo érythrée

Sources : Visual Geography, Every culture, openanthcoop, Eritrea.

Enregistrer

Enregistrer

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire