La maison traditionnelle Hidmo en Érythrée

La plupart des maisons rurales en Érythrée sont construites de façon traditionnelle en utilisant des matériaux obtenus de l’environnement local : terre, branches séchées ou rondins, cordes, pierres et roseaux. Les types de maisons sont principalement : Hidmo (habitation en adobe située principalement dans les hautes terres), Agdo (toit couvert de chaume commun dans les plaines), Agnet (une sorte de tente de fortune, préférée par les nomades), Gebaza (habitation ronde ou rectangulaire faite de bâtons et de branches) et Merebae (maison en brique avec de la tôle ondulée sur le toit).

maison hidmo

La maison traditionnelle Hidmo est faite de bois, de pierre et d’argile. Le cadre principal est construit à partir de troncs d’arbres épais ou de branches et est ensuite rempli en utilisant des branches plus petites et de l’argile. Le toit est composé de couches de rameaux et de branches et est renforcé de terre, soutenu par des murs épais de pierre sèche (parfois jusqu’à 70 centimètres d’épaisseur) et de grands troncs d’arbres. Un hidmo de taille moyenne utilise 12 poteaux. La taille d’un Hidmo est déterminée par la situation économique des propriétaires, et de leurs goûts.

hidmo

La plupart ont deux pièces appelées midri-biet et whushate, qui sont séparées par huit à dix koffotat (silos cylindriques en terre cuite miniature pour stocker le grain).

Alors que le midri-biet est utilisé comme salle à manger, chambre à coucher, ou pièce d’habitation, le wushate est divisé en deux parties. L’une est utilisée comme cuisine et l’autre comme cellier. La véranda, connue sous le nom de gebela, est utilisée pour la détente pendant la journée, et comme une zone sécuritaire pour le bétail pendant la nuit.

maison hidmo

hidmo

L’Hidmo est traditionnellement la demeure utilisée par les Tigréens. Le nom donné à un village ou une communauté Tigréenne est Adi. Le lieu privilégié pour un Adi est au pied d’une colline ou au sommet d’une montagne afin de se défendre contre les ennemis (envahisseurs) et d’éviter les catastrophes naturelles et les maladies (inondations et paludisme). Le groupe ethnique Saho, qui vit dans les hautes terres, construit également des Hidmos.

maison hidmo traditionnelle

hidmo érythrée

Les autres maisons rurales en Érythrée

maisons rurales erythree

Sources et crédits photos : books.google.fr, asmera.nl, explore-eritrea.com, asmera.nl, David Stanley.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire