Le cottage traditionnel irlandais

Dans les temps anciens les cottages étaient très populaires dans toute l’Irlande. Ils fournissaient des maisons de caractère, et le confort et la beauté variaient d’une région à l’autre en réponse à des climats et des conditions locales. L’utilisation de matériaux de construction locaux signifiait qu’elles se fondaient sans effort dans les paysages dont elles faisaient parti. L’argile ou les murs en pierre étaient recueillis à partir de la terre où elles étaient construites, les poutres étaient taillées à partir des tourbières locales, le chaume était récolté dans les champs.

Le Chaume du cottage traditionnel irlandais

Pendant des générations le chaume a été le moins coûteux et donc la forme la plus populaire de toiture. Le matériau le plus commun était la paille. Le roseau était considéré comme le meilleur matériel de chaume. Dans les régions montagneuses c’est la bruyère qui était parfois utilisée.

cottage traditionnel irlandais

Le chaume doit être renouvelé après un certain nombre d’années. Habituellement, le nouveau chaume est placé sur le dessus de l’ancien et, en conséquence, l’épaisseur d’un toit de chaume peut devenir très épais (jusqu’à 60cm). Il tient donc le bâtiment chaud.

cottage typique irlandais

Différentes parties de l’Irlande ont utilisé différentes méthodes de fixation du chaume. Dans les Midlands le chaume est commun; ici le chaume est posé en pente triangulaire de la crête du toit sur le côté de la maison et il n’y a pas de pignon. Dans les situations exposées sur la côte, où un coup de vent pourrait dépouiller le chaume, un réseau de cordes est créé sur le toit pour tenir le chaume en place. Dans le comté de Donegal les cordes sont attachées à des pierres en saillie du mur au niveau d’avant-toit. Ailleurs, elles sont ancrées sur de grosses pierres gisant sur le sol.

cottage traditionnel irlandais

 

La cuisine du cottage traditionnel irlandais

La cuisine est au cœur même du cottage irlandais de chaume traditionnel. Le feu de cheminée servait non seulement à préparer la nourriture, à avoir des vêtements secs, à apporter chaleur et réconfort à la famille et aux animaux qui étaient blessés, mais aussi à maintenir le chaume sec et à préserver les charpentes.

 

Les cottages du comté de Donegal

Heureusement un bon nombre de cottages traditionnels existent encore dans le Donegal (et ailleurs). Certains ont été conservés dans des sites du patrimoine : musée Glencolmcille Folk Village, les cottages Lurgyvale à Kilmacrennan et le Doagh Famine Village sur l’île Doagh. Beaucoup d’autres ont été restaurés en logements privés, dont certains sont disponibles à la location comme maison de vacances. Source.

cottage irlande

Enregistrer

activités familiales

Laisser un commentaire