Jan 11, 2017
334 Vues

Les habitations troglodytes de Kome

Écrit par

Que feriez-vous pour éviter d’être mangé par des bêtes ou des cannibales parmi les rochers et le paysage de l’Afrique ? Vous trouveriez un abri sûr pour que personne ne puisse vous atteindre, comme les premiers habitants des grottes de Kome au Lesotho. Au début du 19ème siècle, des guerres infâmes pour la nourriture ont poussé les gens à utiliser les grottes comme cachette pour échapper au cannibalisme. Et les descendants de ces habitants originaux continuent à vivre dans les grottes. Voir les maisons au Lesotho.

maisons troglodytes lesotho

Le Lesotho est une terre magnifique, pauvre, mais culturellement riche. C’est un pays démocratique, indépendant avec la caractéristique unique d’être complètement entouré par son voisin : la République d’Afrique du Sud. Ce pays enclavé est approximativement de la taille de la Belgique. Il est également connu comme le Royaume dans le ciel parce que le pays se trouve à 1000m au-dessus du niveau de la mer. Parmi les attractions touristiques du Lesotho il y a les maisons Basotho, les montagnes, et, certainement, les habitations troglodytes de Kome.

habitations grottes lesotho

Les grottes de Kome du Lesotho appartiennent à un site du patrimoine national. Les habitants locaux très sympathiques sont toujours prêts à vous montrer leurs maisons faites de boue et de fumier de vache. Ces maisons troglodytes ont des bandes de couleur orange décoratives en plâtre autour de l’entrée, tandis que les murs des habitations sont gris. Et puisque ces huttes inhabituelles sont liées à la grotte, leurs murs intérieurs sont de la roche. Les entrées sont assez basses, il faut faire attention à sa tête en entrant. Une maison ordinaire dispose d’un lit simple avec une belle couverture faite main, des armoires et des seaux en plastique pour le stockage de l’eau. Tout semble soigné, simple et étonnamment confortable. Les matériaux écologiques pour les murs (boue et fumier) doivent être renouvelés tous les trois mois.

Aujourd’hui, les habitants des maisons troglodytes de Kome au Lesotho survivent en cultivant du maïs, des haricots et en élevant des moutons et des bovins : la source éternelle des matériaux d’éco-construction. Le gouvernement soutient les habitants des grottes financièrement, pour le bien du tourisme.

maisons troglodytes kome

Sources et crédits photos : tipfreakz.com, wikipedia.org, adventurous-travels.com.

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Lesotho

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *