éclairage maison

Un petit guide pour éclairer toute votre maison sans erreurs

Notre petit guide d’aujourd’hui essaiera de répondre aux doutes les plus courants qui surgissent souvent lors de la tâche importante (mais difficile) d’améliorer les conditions de votre maison grâce à un bon éclairage.

Cette année, nous avons été obligé, à cause de raisons de nature exceptionnelle, de rester cloîtré entre quatre murs chez nous. Et pour beaucoup, c’était une bonne occasion de revoir la déco de leur maison. Mais quel que soit le nombre d’heures que vous passez dans votre maison, elle doit être bien éclairée pour être parfaitement confortable, agréable et fonctionnelle. En raison du rythme effréné de la vie moderne, d’une mauvaise orientation de la maison ou de l’arrivée de l’automne, l’éclairage artificiel est essentiel au quotidien. Alors, si vous êtes sur le point de rénover votre maison, de construire une nouvelle maison ou simplement de donner un nouveau look à votre salon ou à votre chambre, voici 5 conseils pour vous aider à éclairer votre maison de la meilleure façon.

  1. Organisez vos espaces

Une des principales erreurs lorsqu’il s’agit d’éclairer une pièce est de ne pas prendre en compte les différentes utilisations qu’elle implique ou que nous souhaiterions y avoir. Il faut donc commencer par analyser la pièce, l’espace et ses utilisations probables. Une fois cela fait, vous pouvez concevoir différents espaces et coins qui, lorsqu’ils sont correctement éclairés, vous permettront de profiter de chaque pièce de manière beaucoup plus riche et intense. Ainsi, en un tour de main, votre salon peut se transformer complètement pour devenir une salle de lecture tranquille ou un endroit chaleureux pour discuter, votre salle à manger sera l’endroit idéal pour organiser tous vos dîners en famille ou entre amis, et la plus petite chambre de la maison deviendra un agréable bureau ou un petit rangement pour vos produits ménagers et vos outils de bricolage.

  1. Lumière chaude ou lumière froide ?

En matière d’éclairage, comme dans la plupart des choses, l’importance réside dans les détails. Combien de fois n’avons-nous pas eu l’impression d’entrer dans une maison qui ressemble bizarrement à une froide salle d’attente d’un cabinet médical ? Et c’est là que la “température” ou la “couleur” de la lumière jouent un rôle essentiel. Mais puisque vous avez désormais le choix le plus riche et le plus sophistiqué des solutions pour l’éclairage de votre maison sur le marché, vous devez faire plus attention à vos achats car le choix d’une mauvaise ampoule fera capoter toute votre déco. C’est alors que cette question cruciale se pose : lumière chaude ou lumière froide ? Eh bien, cela dépend, comme nous l’avons vu, de l’espace et de son utilisation. En règle générale, pour les coins de lecture, les tables de travail et les bureaux, les cuisines, les salles de bain – surtout au niveau du miroir – et les tables à manger, l’utilisation de lumières froides qui ne déforment pas les couleurs est recommandée ; alors que pour créer l’éclairage ambiant des autres pièces, le plus courant est de recourir à une lumière chaude beaucoup plus douce et accueillante.

  1. Jouer avec la lumière indirecte

Si l’utilisation d’une lumière trop froide peut transformer votre maison en cabinet de dentiste, rien de tel que de placer une source de lumière indirecte pour créer le cadre idéal d’un interrogatoire de cinéma. Il n’y a pas de pire idée pour éclairer une pièce que de placer un seul point de lumière en son centre. Cela ne fera que créer des ombres très désagréables. Pour résoudre ce problème, le mieux est de concevoir un système d’éclairage composé de différents points de lumière, capable de créer une lumière indirecte, tamisée et diffuse. La plupart des designers utilisent le faux plafond pour cacher les lumières, mais il est aussi possible de déplacer vos sources de lumière sur les côtés de la pièce, faisant en sorte que la lumière finisse par baigner verticalement un mur qui servira d’écran, ou de trouver les lampes murales et de plafond appropriées qui propagent une lumière diffuse et constante.

  1. Passer aux ampoules LED

Lorsque les LED sont apparues sur le marché, elles présentaient deux inconvénients majeurs : leur prix élevé et leur “température” excessivement froide. Au fil des ans, ces inconvénients ont disparu et si leur prix est devenu plus qu’abordable, on peut maintenant les trouver dans une gamme complète de températures et les adapter à tout type de luminaire. Mais ces apports esthétiques ne doivent pas non plus occulter leur principal avantage, qui reste sans aucun doute leur efficacité énergétique qui réduira plus que considérablement votre facture d’électricité.

  1. Lampes de table et lampadaires : votre meilleure alternative déco

Chaque pièce devrait être dotée d’une grande source de lumière, un plafonnier et des appliques murales capables de l’éclairer complètement. De tels systèmes sont non seulement dotés d’un plus grand nombre de luminaires, ce qui augmentera la facture d’électricité, mais ils sont également susceptibles de sur-éclairer la pièce pour certains usages. C’est pourquoi l’une des meilleures alternatives est de créer des faisceaux de lumières parallèles, beaucoup plus subtiles, composés de petits points de lumière formés par des lampes de sol et de table. Vous parviendrez non seulement à changer complètement les sensations que vous procure la pièce, mais aussi à réduire votre facture – ce n’est pas la même chose d’allumer une lampe de table qu’un plafonnier de six spots- et à avoir un ensemble de lampes décoratives qui, qu’elles soient classiques, minimalistes, de style industriel ou inspirées des années 50 ou 60, donneront du caractère et personnaliseront les pièces de votre maison, de jour comme de nuit.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor