Différents styles de maison en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande possède une grande variété de styles de logement. Voici un aperçu de ces différents styles de maison en Nouvelle-Zélande.

La villa (des années 1880 à 1910)

Les villas ont été populaires à partir des années 1880 jusqu’à la première guerre mondiale. Elles étaient généralement construites presque entièrement en bois avec un toit en métal, bien qu’il y avait aussi des villas en brique. La rénovation de villa est populaire à Auckland et si vous marchez dans les rues de Grey Lynn, Ponsonby, Kingsland et beaucoup d’autres banlieues, vous pouvez voir quelques exemples rénovés et modernisés.

villa nouvelle zélande

Les villas en Nouvelle-Zélande étaient souvent construites près de la rue pour maximiser l’espace de la cour arrière, et l’avant de la maison fait presque toujours face à la rue.

villa nouvelle zélande

Caractérisées par des fenêtres à guillotine à double vantail, des vérandas décoratives et des fenêtres à pignon, de nombreuses villas en Nouvelle-Zélande conservent aujourd’hui leurs magnifiques caractéristiques et sols en bois.

villa nouvelle zélande

Dans les premières villas Néo-Zélandaises, le chauffage était assuré par des feux ouverts. Comme c’était la seule forme de chauffage à l’époque, la plupart des villas avaient plus d’une cheminée, y compris dans les chambres.

Le bungalow (1910-1930)

Au début des années 1920, le bungalow était le style prédominant de la maison en Nouvelle-Zélande. Les bungalows sont communs dans la plupart des parties d’Auckland et similaires à des villas, et ils peuvent exiger beaucoup de travail pour les rendre à leur ancienne gloire. Les bungalows ont une structure solide et un style classique.

bungalow nouvelle zélande

Le style du bungalow conservait à l’origine de nombreuses caractéristiques de la villa précédente (comme la disposition), mais a commencé à incorporer des caractéristiques typiques du bungalow californien : toit pyramidal plus bas, avant-toit exposé, vérandas plus grandes et moins décoratives et baies vitrées.

bungalow nouvelle zélande

Les villas et les bungalows (qui n’ont pas été convertis) ont généralement des salles à manger séparées, des planchers en bois et un revêtement de bois local tel. Des bungalows en brique existent également dans certaines parties de la Nouvelle-Zélande.

bungalow nouvelle zélande

Les modifications du bungalow sont courantes et comprennent souvent des extensions (généralement à l’arrière de la maison), et l’enlèvement des murs entre la cuisine, la salle à manger et le salon pour créer plus d’espaces ouverts.

L’Art Déco (années 1930 et 1940)

Les maisons d’art déco ou modernes apparurent vers la fin de la dépression au début des années 1930 et durèrent jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Le style s’éloigna des villas ornées du début du 20ème siècle et des bungalows décontractés des années 1920. Presque toutes les villes de Nouvelle-Zélande ont une forme de construction art déco, la plus connue étant Napier, qui a été reconstruite après le tremblement de terre de 1931. Les maisons Art Déco sont reconnues pour leur caractère et leur patrimoine uniques. En raison de leur âge, les maisons Art déco rénovées sont communes.

maison art deco nouvelle zélande

Le style était basé sur le principe que le design devait être fonctionnel et que la forme d’un bâtiment devait être déterminée par sa fonction. Les bâtiments Art déco sont caractérisés par des surfaces lisses, des murs parapet, des toits plats, des revêtements en stuc et des murs incurvés.

maison art deco nouvelle zélande

Les coins arrondis ou les murs (dans certains cas, un demi-cercle complet) étaient une caractéristique typique des maisons en style art déco revêtues de stuc. Les formes géométriques, telles les zig-zags et les bandes verticales ou horizontales étaient un élément décoratif commun.

maison art deco nouvelle zélande

Les fenêtres étaient souvent disposées en bandes de verre horizontales continues. Les courbes semi-circulaires utilisent généralement une série de fenêtres à battants. L’utilisation prolifique du verre a créé le contraste et a permis à la lumière naturelle d’entrer à l’intérieur.

La maison d’État (1940 – 1960)

À la fin des années 1930, le gouvernement travailliste a lancé un programme de construction pour faire face à la pénurie critique de logements en Nouvelle-Zélande. L’objectif était de fournir des logements de bonne qualité aux travailleurs, construits selon des normes élevées. La première maison d’État construite sous le nouveau gouvernement travailliste était prête en 1937. Les années de guerre suivantes et les pénuries de matériaux et de main-d’œuvre ont sévèrement restreint la capacité du gouvernement à continuer à construire des maisons d’État. Les mêmes restrictions ont influencé la construction de logements privés dans les années 1940, de sorte que la majorité des maisons privées construites pendant cette période ressemblaient beaucoup à celles construites sous le régime gouvernemental. Les maisons construites pendant cette période ont été fortement influencées par une série de facteurs économiques et politiques, et dans les années 1960, un « style néo-zélandais » a commencé à émerger. Cet héritage demeure un trait distinctif du logement en Nouvelle-Zélande aujourd’hui.

maison d'état nouvelle zélande

Les plans d’étage peuvent varier, mais les maisons d’État ont généralement une forme rectangulaire et ont entre deux et cinq chambres à coucher. La construction comportait de plus petites fenêtres à panneaux multiples et des porches encastrés peu profonds.

maison d'état nouvelle zélande

Les espaces internes étaient généralement aménagés de manière à ce que toutes les pièces aient du soleil. La plupart des maisons avaient un feu ouvert dans le salon. Les maisons d’État originales étaient peintes dans une gamme limitée de couleurs neutres et pastel, compensées avec un mobilier contrastant. Le papier peint était un élément commun.

maison d'état nouvelle zélande

La menuiserie en bois, en particulier les armoires encastrées, était populaire. Les armoires de cuisine étaient souvent finies avec de la peinture émail. Les poêles électriques étaient disponibles à partir des années 1940 et la plupart des maisons les avaient dans les années 1960. Les tables de travail en formica et en acier inoxydable étaient courantes.

La maison des années soixante-dix (années 1970)

Les années 1970 ont vu l’émergence de différents styles de logement, tels que « colonial », « ranch », « méditerranéen » et « contemporain ». Les changements réglementaires autour de l’isolation, la réduction de la disponibilité des sites plats et les nouvelles méthodes de construction ont également influencé les types de maisons construites durant cette période. Beaucoup de maisons des années 1970 ont été rénovées et agrandies au fil du temps pour accueillir de plus grandes familles. Structurellement, on dit souvent qu’elles ont une bonne structure et sont un choix populaire pour les familles et ceux qui recherchent des espaces ouverts, polyvalents et adaptables.

maison années 70 nouvelle zélande

Parmi les caractéristiques typiques qui ont émergé à cette époque, on retrouve des espaces de vie à aire ouverte, des menuiseries en aluminium, des parements de bois (en particulier des panneaux de bois rustiques) et des dalles de béton. Les maisons dans les zones les plus riches ont augmenté en taille, tout comme la construction de grandes maisons familiales à deux niveaux.

maison années 70 nouvelle zélande

Les espaces de vie (salon, salle à manger, cuisine) constituaient environ la moitié de la surface au sol et étaient plus ou moins ouverts. Dans les grandes maisons, une « salle familiale » distincte était souvent incluse.

maison années 70 nouvelle zélande

La plupart des maisons construites dans les années 1970 étaient rectangulaires ou en forme de L, avec de larges avant-toits et des fenêtres et des portes en aluminium. Les chambres étaient généralement regroupées à une extrémité de la maison.

Source : barfoot.co.nz

activités familiales

Laisser un commentaire