Diaojiaolou, une maison sur pilotis

Le Diaojiaolou (signifiant littéralement « grenier suspendu ») est une maison d’habitation des minorités ethniques (Miao, Zhuang, Buyi, Dong, Shui, Tujia) des provinces du sud-ouest de la Chine (Yunnan, Guangxi, Hunan, Guizhou, Hubei, Sichuan). Le bâtiment en bois est construit à proximité de la montagne ou au-dessus de la rivière avec un espace au sol prolongé. Ces maisons sont généralement construites sur des pentes avec des pilotis et n’ont pas de fondations, et sont entièrement faites de bois sans fer. Les Miao et Tujia (deux groupes minoritaires vivant dans le Yunnan) préfèrent vivre au pied d’une colline et près d’un ruisseau. Debouts sur une pente et soutenues par plusieurs poteaux en bois, ces maisons sur pilotis semblent précaires, mais elles sont en fait assez stables et sûres. Elles ont généralement deux à trois étages avec une terrasse. Le rez de chaussée sert d’abri pour le bétail ou d’entrepôt pour les équipements et le bois de chauffage; le deuxième étage (et les suivants), généralement soutenus par 24 piliers, servent pour la famille.

diaojiaolou-chine-1

La légende des maisons Diaojiaolou

Lorsque les anciens pionniers chinois se sont déplacés du nord au sud de la Chine vallonnée, ils ont beaucoup souffert des bêtes, des reptiles et des insectes dans les forêts de montagne. Ils ont d’abord mis le feu pour tenir les bêtes éloignées de la colonie, mais les gens étaient encore souvent mordus par les serpents et les scorpions. Puis un vieux chef de tribu a inventé ce que vous voyez ici dans les photos : Diaojiao Lou (la construction sur pilotis).

Diaojiaolou

La raison de ces étages est en effet liée aux animaux : pour se protéger car il y a beaucoup d’animaux sauvages. Mais il y a une autre raison pour ce genre de construction : la santé des résidents, car le climat de la colline est très humide et les gens tombent malades s’ils restent au premier étage trop longtemps. Et la dernière raison, mais non moindre, est que les personnes vivant à l’étage ont un meilleur éclairage pour pouvoir travailler sur de l’artisanat ou se reposer. Le deuxième étage est divisé en deux parties : une avant et une arrière, l’avant est utilisé pour le repos et le travail manuel alors que la partie arrière se compose de pièces avec une cheminée, ainsi que d’un endroit pour cuisiner des plats et se réchauffer. Les chambres sont situées au troisième étage.

diaojiaolou-chine-2

diaojiaolou-chine-3

Les Miao et Tujia aiment les belles choses et ils adorent décorer leur environnement. Ils aiment tailler la maison et installer des couloirs et des balustrades sculptées. Les villages Miao sont généralement bordés d’immenses vieux arbres qui apportent un air de tranquillité et de calme.

maison dong chine

Le village miao des mille foyers de Xijiang

Dans le village de Xijiang, faisant parti de la ville-district de Kaili dans la province de Guizhou, il y a un village miao ÉNORME. Il a environ 1000 familles de l’ethnie miao qui y vivent ensemble et il se dit que c’est le plus grand village miao. Les maisons Diaojiaolou ont été construites les unes à côté des autres à partir du contrefort au sommet de la montagne, qui forme une vue magnifique. D’autres villages existent autour de celui-ci, mais sa taille imposante lui vaut son surnom de mille foyers, et ses paysages sont uniques, ce qui lui a permis de devenir un pôle touristique de la région.

village miao

village-miao-2

village-miao-3

Sources : ChineseMenu.com et chinablog.cc.

Enregistrer

Booking.com

Laisser un commentaire