10 conseils pour choisir et installer un abri de jardin

Si vous souhaitez acheter un abri de jardin, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs avant de faire votre achat. Les facteurs évidents incluent la taille et le coût, et peut-être la couleur ou le style, mais vous ne devez pas vous arrêter là. Un abri de stockage dans le jardin peut être un investissement très important, et vous l’utiliserez au cours des 15 à 20 prochaines années. Vous poser quelques questions avant votre achat d’un abri de jardin, vous aidera à faire le meilleur choix à long terme. Voici 10 conseils pour faire votre choix.

1. Prix vs qualité

Ne laissez pas le prix d’un nouvel abri de jardin être votre seul facteur déterminant. Certains acheteurs, une fois attirés par le prix le plus bas, mettent immédiatement des œillères et ignorent les alternatives. Les abris de jardin avec des matériaux de qualité supérieure et une construction solide durent plus longtemps et ont une meilleure apparence que les options les moins chères. Payer quelques centaines d’euros de plus pour une dépendance est généralement un investissement judicieux. Si le budget est une considération primordiale (ce qui est souvent le cas), concentrez-vous sur des abris simples et solides comme ceux de Mr Bricolage, construits avec des matériaux de base plutôt que sur ceux dotés de détails sophistiqués ou de matériaux haut de gamme.

2. Style de l’abri de jardin

Les abris de jardin ne sont pas simplement destinées à stocker des objets. L’apparence d’un abri de stockage extérieur peut être aussi importante que son utilité et peut affecter l’apparence générale de votre propriété. Idéalement, l’unité que vous choisissez complète le style de votre maison. Par exemple, si vous avez une maison de style campagnard, votre abri de jardin devrait avoir un design rustique, peut-être avec un bardage en bois. Si le style de votre maison est plus formel, choisissez un abri de stockage doté de caractéristiques formelles assorties. Vous pouvez également faire correspondre des caractéristiques spécifiques de votre maison, telles qu’une porte ou une fenêtre cintrée.

3. Intégration dans le paysage

Réfléchissez à la manière dont vous pourriez intégrer votre dépendance au paysage environnant. Les plantes peuvent aider à le fondre dans un jardin, plutôt que de rester comme un simple petit bout de bâtiment en plein milieu. Vous pouvez créer des plates-bandes autour et y planter des annuelles ou des vivaces. Vous pouvez également installer des treillis contre les murs pour y faire pousser des plants de vigne ou d’autres plantes.

4. Différents matériaux

Il existe trois principaux types de matériaux pour les abris de jardin : le bois, le métal et le plastique. Les abris en bois ont généralement une ossature en bois, semblable à celles d’une maison en bois, qui est recouverte d’un revêtement en contreplaqué ou en latte de bois. Les dépendances en bois ont généralement des matériaux de toiture standard, tels que des bardeaux d’asphalte. Les abris en métal ont généralement une simple structure en métal recouverte d’une peau de métal peinte en usine ou revêtue de vinyle pour les murs et le toit. Les abris de jardin en plastique sont souvent en vinyle (chlorure de polyvinyle ou PVC) ou en un autre type de plastique. Leur couleur est inhérente au matériau, il n’y a donc pas de peinture à ajouter. Les abris en plastique, en bois et en métal sont livrés dans des kits conçus pour le montage à la maison. Un abri de jardin en bois nécessite autant d’entretien (repeindre, réparer des pièces endommagées ou pourries, remettre en état des pièces détachées) qu’une maison en bois. Les abris en métal et en plastique n’ont pas besoin d’être peints et nécessitent très peu d’entretien. Cependant, les matériaux en métal se corroderont si leur peinture ou leur revêtement de protection est rayé ou endommagé, et les portes en métal et autres pièces s’usent avec le temps. Les hangars en plastique nécessitent généralement le moins d’entretien de tous.

5. Lois et règles de construction

Avant d’acheter un abri ou même de le construire, appelez la mairie de votre ville pour connaître les restrictions légales en matière de construction pour les dépendances de jardin. La loi française autorise la construction des abris jusqu’à une certaine taille sans permis de construire, généralement 20 mètres carrés (voir ici), mais les restrictions relatives à l’emplacement des abris sont courantes. Par exemple, vous devrez peut-être garder votre hangar à 3 mètres de votre limite de propriété. La hauteur totale de votre dépendance est un autre problème à vérifier avant l’installation si vous ne voulez pas acheter et installer un abri coûteux pour ensuite apprendre que vous enfreignez une loi.

abri de jardin

6. Fondation et revêtement de sol

Certains abris de jardin comprennent un plancher; D’autres non. Les dépendances en bois ont généralement des sols à ossature standard avec un sol en contreplaqué. Avec la plupart des abris en métal et en plastique, le revêtement de sol est vendu séparément de la structure. Vous pouvez opter pour le système de plancher du fabricant ou construire le vôtre. Dans tous les cas, un plancher peut ajouter 100€ ou plus au coût total. Quel que soit le type de sol, il est préférable d’installer une fondation qui maintienne l’abri à l’écart du sol et de l’humidité. Il peut s’agir de bois de construction traité sous pression ou de blocs de béton, ou simplement d’un lit de gravier compacté. Une fondation surélevée ou bien drainante contribuera à prévenir la pourriture ou la corrosion des matériaux.

7. Installation de l’abri de jardin

Si vous préférez que la plus grande partie du travail soit effectuée à votre place, il vous suffit de choisir un magasin qui propose la livraison et l’assemblage par des pros. Mais les bricoleurs peuvent économiser de l’argent et commander un kit comprenant les instructions de montage. La construction des abris en bois nécessite des compétences en menuiserie et des outils. Les abris en métal et en plastique sont conçus pour être assemblés facilement et peuvent être construits par 2 personnes en environ une journée.

8. Accès

Assurez-vous que l’entrée de la remise est suffisamment large pour accueillir votre plus gros appareil, comme un tracteur à gazon. Et une fois à l’intérieur, il doit rester beaucoup d’espace. De nombreux bâtiments de stockage extérieurs mesurant au moins 2 mètres sur 3 mètres sont équipés de doubles portes, ce qui élimine généralement ce problème. Selon son emplacement, aurez-vous besoin d’une rampe ou de marches pour accéder à l’abri ?

9. Détails décoratifs

De petites touches peuvent faire la différence. Certains abris de stockage extérieurs sont dotés de portes ou de coupoles. Vous pouvez également ajouter vos propres touches, comme des fenêtres, des volets ou des girouettes. N’oubliez pas que vous devrez regarder ce bâtiment tous les jours de votre vie dans un avenir prévisible. Quelques détails décoratifs peuvent faire la différence entre une mauvaise et une bonne image.

10. Stockage supplémentaire

Si le fouillis sur votre propriété indique qu’une unité de stockage extérieure ne suffit pas, mais que votre portefeuille n’est pas d’accord, vous pouvez ajouter à votre abri de jardin principal un modèle moins coûteux et plus petit. Une autre option consiste à choisir au départ un abri de jardin légèrement plus grand avec un grenier de stockage afin de ne pas avoir besoin d’unité secondaire. Si vous avez besoin d’une place pour le bois de chauffage mais que vous ne voulez pas perdre d’espace intérieur pour le stocker, vous pouvez construire un petit abri attaché à l’extérieur de l’un des murs de la remise.

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire