tondre la pelouse

Comment bien tondre sa pelouse ?

Le gazon est l’un des éléments qui donnent une touche décorative à votre jardin. Vous devez donc en prendre soin en le tondant régulièrement. Essayez d’accorder une attention particulière à la manière dont vous procédez pour parvenir à vos fins.

Même si son entretien est un travail fastidieux et laborieux dans le domaine du jardinage, la satisfaction que procure une pelouse bien entretenue est sans égale. Suivez ces conseils pour avoir un gazon impeccable.

Le moment propice pour tondre la pelouse

La période idéale pour tondre une pelouse, c’est au moment où elle pousse, notamment entre les mois de Février-Mars et Octobre-Novembre. Pour avoir un résultat bien touffu et épais, tondez tous les 5 à 10 jours pendant ces intervalles de temps. D’ailleurs, vous devez tondre la pelouse une fois qu’elle atteint une hauteur de 8 à 10 cm environ.

La première tonte doit se faire moins rase que les autres suivantes c’est-à-dire à environ 4 cm au lieu de 3 par la suite. De préférence, évitez de coupe l’herbe quand elle est encore humide ou trop tôt le matin. Ainsi, vous perdrez moins de temps et d’énergie à la tondre.

Tailler les bordures

Lorsque les bordures sont bien soignées, cela signifie que le gazon est bien tondu. De temps en temps, n’hésitez pas à sortir le coupe-bordure ou rotofil et tranchez les mottes d’herbes ainsi que les racines qui ont tendance à dépasser. Si vous avez un grand jardin avec une pelouse gigantesque, investissez dans un coupe-bordure automatique.

Au cas où votre sol est plutôt sableux, un affaissement de bordure serait la bienvenue. Coupez la partie dont le bord s’affaisse en faisant pivoter d’un demi-tour. Comblez le vide avec de l’amendement de sol et ressemez du gazon, si nécessaire.

Les différents types de tondeuses à gazon et leurs modes d’usage

L’utilisation d’une tondeuse manuelle est suffisante pour une pelouse qui s’étale jusqu’à 100 m². Cependant, elle n’est pas adaptée aux résidences secondaires, car les lames hélicoïdales n’arriveront pas à faire face aux herbes hautes.

La tondeuse électrique, par contre, convient aux surfaces intermédiaires entre 200 à 750 m². Elle est beaucoup moins bruyante et plus efficace que les modèles thermiques. Cet appareil démarre instantanément et est fiable sur le plan mécanique. De plus, elle consomme très peu d’énergie. Son unique défaut, c’est la présence d’un fil.

Cela devient gênant sur les terrains arborés et remplis d’obstacles. Si votre jardin s’étale sur une surface de plus de 1000 m², optez pour une tondeuse thermique. Toutefois, à partir de plus de 3 000 m², il faudra adopter une tondeuse autoportée ou un tracteur tondeuse.

Adopter les bonnes techniques de tonte

Le rendu esthétique de votre gazon dépendra de la méthode que vous utilisez lors de la tonte de celui-ci. Et cette technique dépendra aussi du type de tondeuse que vous employez. Pour une tondeuse avec un bac de ramassage de déchets, il faudra faire des allers retours en chevauchant bien la bande précédente.

Au cas où votre appareil ne dispose pas de bac de ramassage, employez donc la tonte en boucle. Pour cela, il faudra parcourir tout le périmètre en commençant par les bords. Prenez soin de diriger le système d’éjection vers l’intérieur du gazon. Un blog sur le jardin, vous montrera les meilleurs réflexes à adopter pour tondre le gazon d’une manière uniforme.

N’oubliez pas de changer le sens de la rotation au bout de 3 à 4 tours. De cette manière, vous ne repasserez pas sur les zones déjà tondues et ne perdez pas de temps une fois que vous allez ramasser les déchets.

Ajouter un commentaire

chasses au trésor