5 choses qui peuvent faire grimper le prix de votre assurance habitation

Si vous êtes propriétaire ou locataire, cela vous a sûrement déjà traversé l’esprit : qu’est-ce qui peut faire augmenter le prix de mon assurance habitation ? Malheureusement, de nombreux éléments de votre maison ou appartement qui ne peuvent pas être modifiés (comme son emplacement et sa construction) vont inévitablement augmenter les coûts de votre assurance. Malgré ces conditions préexistantes, cependant, il existe des moyens de minimiser les risques et éventuellement d’obtenir des taux plus bas.

Les personnes à la recherche d’une maison neuve doivent également connaître les attributs de la maison et les caractéristiques structurelles qui ont une incidence sur les coûts de l’assurance habitation. Bien qu’il soit facile de se laisser tenter par les comptoirs de marbre d’une maison, son attrait et ses appareils ménagers mis à jour, sachez que sa structure a un impact majeur sur les coûts globaux. Si vous déménagez dans une nouvelle région, assurez-vous de rechercher les préoccupations régionales avant de parcourir les propriétés. Par exemple, si vous vous déplacez des montagnes vers la mer, vous devriez vous demander comment le fait de vivre dans une zone exposée aux inondations affectera vos coûts d’assurance. Bien sûr, les polices de chaque compagnie d’assurance sont différentes, alors assurez-vous d’obtenir plusieurs devis avant de souscrire.

Vous voulez mieux comprendre ce qui augmente vos coûts d’assurance habitation ? Voici 5 caractéristiques qui affectent généralement les taux d’assurance.

1. Les objets de luxe

La plupart des montres, des boucles d’oreilles, des vêtements et des œuvres d’art ordinaires sont couverts par votre assurance de contenu standard et n’affecteront pas beaucoup votre prix d’assurance habitation (que ce soit en tant que propriétaire ou locataire). Mais les objets coûteux de votre collection, comme votre bague de fiançailles, une peinture de Van Gogh, Picasso, Gauguin ou Monet, ou encore un bijou incrusté d’émeraudes (vous en avez un, non ?) peuvent faire de vous une cible sérieuse pour les voleurs et augmenter considérablement le montant de votre assurance habitation. Certains objets, selon leur valeur, peuvent nécessiter des avenants d’assurance distincts.

Avec un assureur comme Amaguiz, spécialiste dans les assurances pour particuliers, c’est facile d’intégrer ces objets de luxe dans votre contrat et le prix de l’assurance habitation s’adapte alors à vos besoins, avec pas moins de 12 options complémentaires possibles. Cela vous permet d’être couvert selon vos propres envies et besoins !

2. Les nuisances attractives

Les nuisances attractives sont ce que j’appelle les choses amusantes mais dangereuses de votre maison qui augmentent votre responsabilité et celle des autres, surtout des enfants. Les chiens en sont l’exemple le plus courant : leurs morsures représentent environ le tiers de toutes les demandes d’indemnisation engagées au titre de l’assurance habitation.

Les piscines sont un autre aspect habituel des hausses de taux. Elles constituent un danger majeur pour les jeunes enfants et vous pouvez même être tenu responsable des dommages causés aux personnes qui utilisent votre piscine sans votre permission.

Avec le risque associé aux ajouts domestiques de ce type, il n’est pas surprenant que votre assureur recherche un peu plus de protection.

3. Les éléments à risque de votre maison

Malheureusement, tous les risques qui augmentent les taux d’assurance des propriétaires ne sont pas sous votre contrôle. Certains sont peut-être déjà prséents lorsque vous emménagez. Avez-vous une cheminée ou un poêle à bois ? Ils représentent 36% des incendies de maisons résidentielles en milieu rural chaque année. Qu’en est-il d’un balcon ou d’un escalier tournant ? S’ils augmentent les risques de chutes à la maison, ce sont des menaces sérieuses : 20 à 30% des chutes entraînent des blessures modérées ou graves, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies.

Une plomberie, des appareils électroménagers, des façades extérieures ou des câbles de mauvaise qualité ne sont que quelques-uns des autres éléments de la maison qui pourraient faire réfléchir votre assureur. Si vous déménagez dans une maison qui a des tuyaux, des matériaux de toiture, des câbles ou des appareils électroménagers de plus de 25 ans, il est probablement temps de les remplacer ou de les rénover.

4. Une entreprise à domicile

Pensez à tout ce dont vous avez besoin pour gérer une entreprise à domicile : ordinateur, scanner, imprimante, chaise de bureau, téléphone, classeurs, balles anti-stress… la liste peut sembler interminable. Il y a beaucoup d’éléments supplémentaires à risque s’il y a un cambriolage ou un incendie, et un gros remboursement potentiel pour votre assureur. Sans parler de la responsabilité personnelle accrue liée à la visite de clients.

5. Votre quartier / voisinage

Aussi frustrant que cela puisse être, nous sommes parfois à la merci de notre environnement. Par exemple, si votre quartier voit une hausse des demandes d’indemnisation pour cambriolage ou incendie, vous pouvez voir une augmentation de prix même si vous n’avez pas eu d’incident. Une partie du raisonnement est que les accidents survenus dans la zone peuvent être le reflet de risques accrus pour vous, votre maison et vos affaires. En d’autres termes, une augmentation du nombre d’incendies dans votre quartier ou une série de cambriolages dans votre voisinage peut laisser penser que la zone environnante n’est pas particulièrement sécurisée.

Booking.com

Laisser un commentaire