Le château de Riverstone à Oamaru

Il a fallu des décennies de planification et des années de travail, mais le château de Riverstone près de la ville d’Oamaru est presque terminé. Lorsqu’elle était enfant, la Néo-Zélandaise Dot Smith rêvait de vivre dans un château. Ayant grandi dans une ferme isolée dans les années 1960, le divertissement était rare, alors Dot a lu et a planifié son évasion.

château Riverstone Oamaru

« Nous avons grandi sans argent, rien. C’était ennuyeux. Nous lisions tout le temps. Tout ce que nous avions était notre imagination », a déclaré Dot Smith. Cinq décennies plus tard, après avoir travaillé sept jours par semaine et vivant dans un chalet simple, Dot est sur le point de réaliser cette fantaisie de l’enfance. Après six années de labeur employant un constructeur et un apprenti, son château, situé à 20 minutes au nord de la ville d’Oamaru, à l’est de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, est presque terminé.

château Riverstone Oamaru

« Je suis une personne ordinaire qui a fait quelque chose d’extraordinaire, et je pense que cela donne aux gens l’espoir qu’ils n’ont pas à abandonner ce qu’ils voulaient étant enfant », a déclaré Dot Smith. Le château de Riverstone, fabriqué avec de la pierre d’Oamaru et du cyprès de Lambert local, a un fossé (mais pas de pont-levis), un passage souterrain et un donjon caché dans une bibliothèque secrète, accessible par un panneau caché dans une chambre. Riverstone est conçu et construit pour durer des siècles.

château Riverstone

« Le château est là pour toujours. Ce n’est pas temporaire, ce n’est pas rapide, et ce n’est pas bon marché. Il sera encore là très longtemps après mon départ. J’ai travaillé toute ma vie pour y arriver – ça n’allait pas être un boulot simple. Son château est une architecture particulière (des lézards sculptés et des vaches laitières décorent l’extérieur) mais Dot Smith dit que tout le monde est le bienvenu. « Le château sera plein de rires et de musique. Ce n’est pas élitiste, ce n’est pas intimidant. Nous sommes des producteurs laitiers. Nous avons été des gens simples toute notre vie. Nous avons travaillé sept jours par semaine, pendant quarante ans pour rendre cela possible. »

À l’âge de 19 ans, Dot Smith a été employée comme nounou pendant deux ans dans le Kent, en Angleterre. Elle a souvent visité le château d’Hever (la maison familiale d’Anne Boleyn). C’était une inspiration, tout comme Versailles. Mais la véritable envie vient de la littérature pour enfants; en particulier les célèbres romans d’Enid Blyton. Des histoires de passages secrets, des cavernes cachées et des mystères à résoudre : un monde de fantaisie loin de la boue et de la crasse d’une ferme laitière. « C’est ce qui rend la vie intéressante, n’est-ce pas ? Les mystères », a déclaré Dot Smith. « Explorer les passages secrets. Ce sont ces histoires qui m’ont empêché de dormir la nuit, tournant les pages d’un livre sous les couvertures, la torche à la main. Je ne pense pas qu’il faille abandonner ces rêves. »

château Riverstone Oamaru

Smith ne révélera pas le coût de son château. C’est le travail (et le prix) d’une vie.

château Riverstone Oamaru

Source : theguardian. D’autres photos de la construction du château sur la page Facebook.

activités familiales

Laisser un commentaire