Cette résidence futuriste en métal est segmentée comme une queue de homard

Ce bâtiment résidentiel futuriste au Luxembourg a une façade segmentée qui ressemble à la queue d’un homard ou d’un insecte exotique. Le studio de design Metaform a cherché à éliminer certains des problèmes majeurs qui se produisent dans les projets de logements collectifs, tels que le manque d’intimité, la lumière naturelle et l’espace ouvert.

résidence futuriste luxembourg

Metaform a abordé le projet de manière expérimentale afin de répondre à la topographie abrupte et préserver les arbres existants de 3 siècles situés sur la parcelle. Cela a inspiré la forme du bâtiment, qui est divisé en six blocs plus petits et décalés verticalement.

résidence futuriste luxembourg

Cela a permis aux concepteurs de préserver la densité requise tout en offrant aux résidents un sentiment d’appartenance, d’identité et d’échelle humaine. Grâce à la disposition résultante, les unités reçoivent beaucoup de lumière naturelle et ont une vue panoramique sur le paysage environnant et la ville.

résidence futuriste luxembourg

La façade est revêtue de panneaux triangulaires en aluminium. Les caractéristiques de conception de maisons passives combinent une façade bien isolée et des éléments en verre recouverts d’un film anti-UV qui protège l’intérieur de la surchauffe. Les panneaux solaires et les toits vivants complètent les stratégies de construction écologique de la maison, assurant une performance à basse énergie.

résidence futuriste luxembourg

La conception élimine les longues voies de circulation horizontales, qui peuvent souvent être sombres et acoustiquement problématiques. Trois noyaux verticaux relient le stationnement souterrain directement aux appartements, un élément qui permet aux unités d’avoir trois orientations. En plus d’offrir de l’intimité, les architectes voulaient aussi donner aux résidents la possibilité de se rencontrer et de se connaître dans des espaces communs comme les cuisines et les salons.

résidence futuriste luxembourg

Source : inhabitat.com

Booking.com

Laisser un commentaire