interrupteur va et vient

Branchement d’un interrupteur : comment faire lorsqu’il y a du va-et-vient ?

Un système électrique de va-et-vient peut s’avérer très utile dans un domicile, en particulier dans les grandes pièces. Ce type d’installation permet de relier plusieurs interrupteurs distincts à un équipement, notamment une lampe à pied, une ampoule ou encore une suspension. Et compte tenu de sa particularité, il est nécessaire de brancher un dispositif adapté à la circonstance. Explications.

Quelle est la différence entre un interrupteur classique et un interrupteur va-et-vient ?

D’après les informations mentionnées sur le site Elec44, l’interrupteur dit classique est un mécanisme qui permet d’allumer un luminaire à partir d’un seul point. La version (va-et-vient), quant à elle, connecte deux ou plusieurs sorties distantes l’une de l’autre à une source d’éclairage.

Les critères de choix d’un interrupteur va-et-vient

Selon le besoin exprimé, vous pouvez choisir votre dispositif en fonction des critères suivants : le nombre de commandes et le design souhaité. S’agissant du nombre de commandes, deux options s’offrent à vous : 1) L’interrupteur va-et-vient simple : il sert à commander un luminaire avec deux points de commande. 2) Le télérupteur : ce mécanisme complexe permet d’alimenter un circuit à partir de trois points de commandes. Sa classification (unipolaire, bipolaire ou tripolaire) impose la présence d’un permutateur dans le plan de montage. Le second critère, lui, a une finalité esthétique. Parmi les modèles commercialisés se trouvent : L’interrupteur à bascule, le bouton-poussoir, la molette, le variateur, le levier… Dans la même veine, d’autres prototypes technologiques existent, à savoir : l’interrupteur tactile, à minuterie, radiocommandé ou programmable.

Quelques questions techniques

Comment faire pour brancher un va-et-vient simple ?

Avant toute chose, vous devez dans un premier temps couper l’alimentation en énergie électrique. De nombreux accidents ont déjà eu lieu à cause de cet oubli malencontreux ! Observez ensuite attentivement le schéma théorique des fils ; deux d’entre eux circulent dans le sens opposé. Le premier, de couleur bleue (neutre), se dirige vers le luminaire. Quant au second (le fil rouge), il est relié à l’interrupteur. Ainsi, pour brancher le système de va-et-vient, suivez les étapes suivantes : 1) Connectez le fil rouge au boîtier d’encastrement, puis ressortez les deux fils de couleur orange. 2) Insérez les navettes et le fil violet à l’endroit prévu à cet effet. 3) N’oubliez pas le fil bleu ! Sa neutralité garantit le retour du courant électrique vers l’ensemble du dispositif. 4) Installez un disjoncteur adapté afin d’éviter la survenue des courts-circuits.

Est-il possible de réaliser un double va-et-vient ?

La réponse est oui ! Le double va-et-vient a son utilité dans la mesure où il empêche de disséminer des interrupteurs. Par conséquent, la présence du double allumage permet d’actionner deux ampoules avec un seul commutateur. Alors, comment réaliser un double interrupteur va-et-vient ? 1) Connectez la phase sur la première borne L, puis un deuxième fil sur la même borne. 2) Reliez chacune des bornes L au point de lumière de la phase sur le second interrupteur. 3) Positionnez les fils électriques de couleur orange (encore appelés navettes) aux deux bornes. 4) Vérifiez l’ensemble du dispositif d’éclairage.

Gardez en tête que le système électrique d’un domicile est extrêmement sensible. La réalisation de ces travaux nécessite certaines compétences techniques. En cas de besoin, faites appel à un électricien certifié afin d’éviter tout désagrément !

Ajouter un commentaire

chasses au trésor