Les bidonvilles de la Mongolie

La croissance explosive d’Oulan-Bator a laissé de nouveaux résidents sans logement à tarif abordable, ce qui signifie que 60% de la population vit dans des campements de tentes hors réseau de la ville. La Mongolie, pays dont l’économie est l’une des plus dynamiques au monde, est également le pays le moins dense, avec 2,8 millions de personnes réparties sur une superficie environ trois fois plus grande que la France. Chaque année, entre 30 000 et 40 000 personnes migrent vers la capitale nationale, Oulan-Bator, qui abrite plus de la moitié de la population de la Mongolie.

Plus de la moitié des habitants d’Oulan-Bator vivent dans des quartiers « ger », où il n’y a pas d’accès aux services publics de base tels que les routes, la plomberie ou l’électricité. En hiver, les résidents brûlent du charbon et des ordures pour rester au chaud, ce qui peut produire une pollution suffisamment mauvaise pour causer des problèmes à la tour de contrôle de l’aéroport. Le Ger se réfère aux tentes rondes synonymes des traditions nomades de la Mongolie. À cause du manque de logements abordables d’Oulan-Bator, ils attirent un nombre surprenant d’habitants, créant les bidonvilles de Mongolie.

Le photographe de Reuters, Carlos Barria, a documenté la vie dans les gers d’Oulan-Bator :

bidonville mongolie

bidonville oulan bator

yourte oulan bator

bidonvilles mongolie

bidonvilles oulan bator

intérieur ger oulan bator

bidonville de mongolie

bidonville en mongolie

mongolie bidonville

ger bidonville mongolie

Source : www.citylab.com

activités familiales

Laisser un commentaire