Les villages modèles de Grande-Bretagne

À partir de la fin du 18ème siècle, de nombreux propriétaires fonciers anglais et industriels ont commencé à construire des villages pour fournir des logements à leurs travailleurs et à leurs familles proches de leur lieu de travail. Ailleurs, de tels types d’établissements sont appelés « villes d’entreprises ». En Grande-Bretagne, on les appelle les « villages modèles ».

Alors que les villes d’entreprises sont généralement associées à l’industrie minière, en Grande-Bretagne, les villages modèles sont centrés sur toutes sortes d’industries allant du savon au chocolat. Quand ils ont commencé à apparaître dans toute la Grande-Bretagne aux 18ème et 19ème siècles, ils ont fortement contrasté les conditions de vie surpeuplées des quartiers ouvriers britanniques de l’époque. Les villages modèles ont un niveau de vie plus élevé avec des logements de qualité, des équipements communautaires, des espaces ouverts et d’autres environnements physiques attrayants auxquels les travailleurs britanniques ont rarement accès. Ils sont devenus des exemples de modèles pour les autres.

village modèle royaume uni

Maisons à Port Sunlight, un village modèle britannique. Crédit photo : Jorge Franganillo/Flickr

Certains des premiers villages modèles ont été construits par les propriétaires fonciers principalement par des raisons esthétiques. Les vieux cottages appartenant aux pauvres faisaient souvent tâche dans la campagne et gâchaient la belle vue offerte par la maison de campagne. Ainsi, les propriétaires fonciers ont démoli ces cottages et les gens ont déménagé dans un nouveau paysage créant le premier village modèle. Plus tard, à mesure que la révolution industrielle a pris de l’importance, de nombreux industriels qui ont construit des usines dans les zones rurales ont fourni des logements pour les travailleurs regroupés autour du lieu de travail. Contrairement aux propriétaires fonciers, certains de ces industriels étaient réellement préoccupés par le bien-être de leurs travailleurs. D’autres ont reconnu que le fait de garder les travailleurs heureux en leur fournissant un environnement résidentiel plus sain était la clé de l’augmentation de la productivité, ce qui s’est traduit par une entreprise plus florissante.

Il y a eu une fois plus de 400 installations prévues en Grande-Bretagne. Un premier exemple est New Lanark en Écosse, construit par Robert Owen pour ses usines de coton. New Lanark est maintenant classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’un des plus célèbres village modèles, Port Sunlight, a été construit par William Hesketh Lever de Lever Brothers pour accueillir les travailleurs de son usine de savon. Le nom provient de la marque la plus populaire de Nettoyant Lever Brothers, Sunlight.

Entre 1899 et 1914, Lever a construit environ 800 maisons pour abriter une population de 3 500 personnes. Chaque maison a été conçue par un architecte différent résultant en une belle combinaison de styles. Il existe à la fois des maisons à colombages comprenant des boiseries sculptées ainsi que des bâtiments en briques avec une maçonnerie exquise. Le village avait des terrains et des bâtiments publics, dont la Galerie d’art Lady Lever, un hôpital, des écoles, une salle de concert, une piscine en plein air, une église et un hôtel. Lever a introduit des programmes d’aide sociale et a fourni éducation et divertissement à son personnel, en encourageant les loisirs et les associations qui développaient l’art, la littérature, la science ou la musique. Aujourd’hui, Port Sunlight contient neuf cent bâtiments classés de catégorie II.

village modèle angleterre

Un autre village modèle exemplaire, Bournville à Birmingham, a été créé par les frères Cadbury, George et Richard. Selon la Fondation Joseph Rowntree, c’est « l’un des endroits les plus agréables à vivre en Grande-Bretagne ». La déclaration a été faite en 2003, et c’est aussi vrai qu’il y a un siècle.

Les Cadbury ont construit des centaines de maisons et ont fourni des installations de loisirs comme des piscines, des terrains de football, de cricket et de hockey, des aires de jeux, plusieurs pistes de bowling et un lac de pêche au profit de leurs travailleurs et de leurs familles. Aucun frais n’était imposé pour l’utilisation de ces installations. Les Cadbury fournissaient l’éducation et les travailleurs avaient la possibilité de compléter une formation commerciale ou technique. L’entreprise a également créé des conseils de travail, tels que le Women’s Works Council, et a soutenu les syndicats. Ils ont été les pionniers des régimes de retraite, des comités de travail conjoints et d’un service médical complet.

bournville

Maison à Bournville. Crédit photo : diamond geezer/Flickr

Maison de repos à Bournville construite par les employés de Cadbury Brothers Ltd. pour célébrer l’anniversaire de mariage en argent de George et Elizabeth Cadbury. Crédit photo : Diamond Geezer / Flickr

La société Bolsover a également développé deux communautés minières exemplaires dans le comté du Derbyshire à la fin du 19ème siècle : Bolsover (1891) et Creswell (1896). La société Bolsover visait à améliorer les conditions de vie des mineurs et de leurs familles, estimant que la fourniture d’installations et la promotion du bien-être des travailleurs décourageraient l’ivrognerie, le jeu et le mauvais langage. Les maisons de Creswell ont été construites dans des cercles concentriques, et dans ces cercles se trouvait un grand parc ouvert et un kiosque de musique. Les deux villages avaient des clubs, des bowling, des magasins de la société coopérative, des terrains de cricket et des écoles. La société a également organisé divers événements destinés à améliorer la vie communautaire, tels que des spectacles, des conférences, des événements sportifs, des concerts et des thés dansants.

bolsover

Village modèle de Bolsover. Crédit photo : Andrew Hill/Flickr

Le fabricant de textiles Edward Akroyd a construit deux villages modèles à Copley (entre 1849 et 1853) et Ackroyden (entre 1861 et 1863). Sir Titus Salt, un industriel leader de l’industrie du laine du Yorkshire, a construit Saltaire en 1851. Salt a construit des maisons en pierre soignées pour ses travailleurs, a fourni des lavoirs avec de l’eau du robinet, des maisons de bain, un hôpital, un institut de loisirs et de loisirs , l’éducation, et a généralement fourni de meilleures conditions de vie que les bidonvilles de Bradford d’où il a déménagé ses entreprises et ses travailleurs. Saltaire est devenu un site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001.

La pratique de la construction de villages modèles a pris fin dans les années 1920. Stewartby et Silver End, tous deux construits en 1926, l’un par The London Brick Company et l’autre par Crittall Windows Ltd, étaient les derniers villages modèles en Grande-Bretagne.

village modèle royaume uni

Maisons a Saltaire. Crédit photo : Tim Green/Flickr

Maisons à Saltaire. Crédit photo : Tim Green/Flickr

Village Whiteley, un village modèle dans le comté de Surrey, avec une forme octogonale. Crédit photo : Mike Roycroft/Wikimedia

Vickerstown, un village modèle construit en 1901. Crédit photo : Christina Rose Howker/Flickr

Rangée de maisons construite pour les travailleurs du train dans le village de Swindon Railway. Crédit photo : Ed G Baston

Source et autres crédits photos : amusing planet, Man vyi/Wikimedia, James Stringer/Flickr, James Stringer/Flickr, Phil Beard/Flickr, diamond geezer/Flickr, diamond geezer/Flickr.

Enregistrer

Laisser un commentaire