Vardzia : un chef d’œuvre troglodyte

Vardzia est une ville troglodyte géorgienne fondée par la reine Tamar en 1185. Un tremblement de terre au 13ème siècle en détruisit environ les deux tiers et exposa les grottes à l’extérieur. Avant le tremblement de terre, rien de la ville ne pouvait être vu de l’extérieur, il n’y avait que deux entrées, une de chaque côté.

Vardzia

De nos jours, quelques moines vivent encore là et les grottes peuvent être visitées. Certaines des fresques sont encore préservées à l’intérieur de la montagne. Le monastère a été construit comme protection contre les Mongols. et se composait de plus de six mille « appartements » dans un complexe de 13 étages. La ville comprenait une église, une salle du trône et un système d’irrigation complexe arrosant les terres agricoles en terrasses.

Vardzia troglodyte

L’église a été renforcée et un clocher visible extérieurement ajouté pendant le règne de Beka Jakheli au 13ème siècle.

Vardzia

Les Perses commandés par Shah Tahmasp I attaquèrent le monastère en 1551, capturant toutes les icônes importantes et mettant effectivement fin à la vie du monastère.

Vardzia

Crédits photos : Tony Bowden, Ilona Margalitadze, Christine.

activités familiales

Laisser un commentaire