Les trésors de l’architecture de Berlin

Berlin est une véritable mine d’or pour les personnes intéressées par l’architecture. On y trouve de magnifiques bâtiments dans plusieurs styles, et datant de plusieurs époques.

La ville est particulièrement connue pour ses bâtiments récents, notamment ceux d’après-guerre… Mais il existe plusieurs pépites qui valent également le détour.

L’architecture d’après-guerre : élément central de l’identité berlinoise

Berlin compte plusieurs bâtiments remarquables datant des années 50 et 60, époque durant laquelle l’architecture mondiale était en pleine effervescence.

Le Hansaviertel (en photo ci-dessus), par exemple, est un quartier qui vous plaira si vous êtes intéressé par l’architecture d’après-guerre. L’endroit a été investi à la fin des années 50 par des architectes du monde entier, notamment Walter Gropius et Oscar Niemeyer, pour reconstruire des logements.

Mais d’autres bâtiments sont accessibles un peu partout en ville. Voici une petite sélection :

La philharmonie : un incontournable

Conçue par l’architecte allemand Hans Scharoun en 1963, la Philharmonie de Berlin est un bâtiment très novateur, ayant eu une grande influence sur l’architecture mondiale. Avec son toit en forme de tente, il s’agit aujourd’hui encore de l’une des salles de concert les plus célèbres au monde. Elle dispose de deux salles : une salle principale en forme de pentagone, et une deuxième salle très asymétrique.

L’Unité d’Habitation de Berlin : l’empreinte du Corbusier

Autre élément emblématique de l’architecture berlinoise, l’unité d’habitation construite par Le Corbusier entre 1956 et 1958. Ce bâtiment au style brutaliste rappelle bien évidemment la cité radieuse de Marseille. Imposante, elle compte 530 appartements de une à cinq pièces.

La Haus der Kulturen der Welt : un symbole de liberté

La Haus der Kulturen der Welt est le centre national de l’art contemporain en Allemagne. Ce bâtiment, commandé par la fondation Benjamin Franklin, a été conçu par Hugh Stubbins, un architecte américain, en 1955. La Haus der Kulturen der Welt voulait être un symbole de liberté, d’où son toit en forme d’aile. 

Haus der Kulturen der Welt

Le Neue Nationalgalerie : Berlin et l’art

Dernier exemple notable de l’architecture d’après-guerre berlinoise, la Neue Nationalgalerie, ou nouvelle galerie nationale en français, a été inaugurée en 1968. Elle est l’œuvre de l’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe. Il s’agit d’un musée d’art contemporain construit sur deux étages, dont un étage repose en grande partie sous terre. Le bâtiment se démarque par ses huit colonnes ainsi que par son aspect extrêmement rectiligne.

L’architecture contemporaine : une autre facette incontournable de Berlin

Outre ses nombreux édifices emblématiques datant de l’après-guerre, la ville de Berlin est également très réputée pour ses immeubles plus contemporains qui ont commencé à fleurir dans plusieurs quartiers à partir des années 80.

Haus am Checkpoint Charlie : le musée du mur de berlin

Le musée du mur de Berlin est un passage obligé pour tout touriste souhaitant s’immerger dans la culture berlinoise… Mais malheureusement, trop peu de gens s’intéressent à l’architecture même du bâtiment. À l’origine, il s’agissait d’un immeuble de logements sociaux conçu par l’architecte américain Peter Eisenman en 1986. L’édifice se distingue par ses grilles carrées, et ses bandes rouges. L’œuvre est emblématique du mouvement déconstructiviste de l’époque.

Lire aussi :
L'architecture gothique en brique de Lübeck
Haus am Checkpoint Charlie

Wohnhaus Schlesisches Tor : « Bonjour Tristesse »

Autre bâtiment construit comme logement social dans les années 80, la Wohnhaus Schlesisches Tor est l’œuvre de l’architecte portugais Alvaro Siza Vieira. Édifice brutaliste exemplaire malgré sa forme courbée, l’endroit dénote un peu dans le quartier. Un graffeur inconnu a inscrit en grandes lettres « Bonjour tristesse » sur sa façade…  Ce qui a beaucoup plu aux personnes peu sensibles à ce style.

Le Jüdisches Museum Berlin : un hommage grandiose

Le Jüdisches Museum, ou musée des juifs, a été inauguré en 2001. S’étendant sur 3500 m2, l’édifice se compose de trois parties. Son bâtiment principal a été conçu au début des années 90 par l’architecte américain Daniel Libeskind. Il est reconnaissable par sa forme en zig-zag et son aspect brutaliste. Il accueille aussi l’ancien Kollegienhaus, datant de 1735, ainsi qu’un jardin datant des années 1980.

Jüdisches Museum Berlin

La galerie James-Simon : le renouveau de l’île des musées

L’île des musées est un ensemble monumental constitué de 5 musées et situé sur une île fluviale dans le quartier de Berlin-Mitte. La galerie James-Simon fait partie de cette île des musées. Construite par l’architecte américain David Chipperfield en 2019, elle a été pensée pour accueillir et orienter les visiteurs dans l’île des musées. Elle se distingue par sa plateforme surélevée et ses 70 colonnes blanches.

Des dizaines d’autres merveilles à découvrir

Berlin se distingue donc avant tout par ses bâtiments d’après-guerre et par ses immeubles contemporains. Nous avons fait en sorte de vous donner une vue d’ensemble de ce que la ville a à proposer…. Mais vous l’aurez compris, il nous est impossible de répertorier ici tout ce qu’il y a à voir dans cette ville. En déambulant dans certains quartiers de la capitale allemande, vous croiserez de nombreux autres édifices impressionnants.

La Potsdamer Platz, qui était autrefois le centre de la ville, a été en grande partie détruite pendant la guerre. Après la chute du mur, la Potsdamer Platz est ainsi devenue une vitrine de l’architecture des années 1990 et 2000. On peut y croiser notamment le Sony Center, la Bahn Tower, ou encore l’atrium de Richard Rogers.

Le Kurfürstendamm, ou Ku’Damm pour les intimes, est une avenue berlinoise à arpenter si vous aimez l’architecture moderne et contemporaine. On y croise l’Upper West, une tour de près de 120 m de haut. Elle trône au pied de la Kaiser-Wilhelm-Gedächtnis-Kirche, cette célèbre église en ruine dont il ne reste aujourd’hui que le clocher.Outre cette fameuse église, on trouve d’autres bâtiments datant de l’avant-guerre et qui valent le détour. A Berlin se trouve notamment la Villa Lemken, chef d’œuvre du Bauhaus datant de 1938. N’oublions pas certains ponts qui enjambent la Spree, comme l’Oberbaumbrücke et le Moltkebrücke. Enfin, le forum Humboldt est un nouveau musée de la ville construit en partie sur les ruines d’un palais des rois de Prusse détruit durant la seconde guerre mondiale.