solutions simples pour une maison plus calme

6 solutions simples pour une maison plus calme

L’agitation de la vie quotidienne peut être exaltante. Malheureusement, elle peut aussi être bruyante. Alors que votre maison devrait être un refuge contre le bruit, ce n’est pas toujours le cas. Et que vous ayez affaire à des sons à l’intérieur de votre maison ou à des bruits provenant de l’extérieur, les bruits indésirables peuvent être gênants, frustrants et carrément accablants.

La bonne nouvelle est qu’il existe des solutions. En fait, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire le bruit et retrouver la paix et la tranquillité dans votre maison. Lisez la suite pour quelques conseils d’insonorisation éprouvés pour les propriétaires.

Pensez aux textiles insonorisants tels que des rideaux acoustiques

Dans certains cas, réduire le bruit peut être aussi simple que d’introduire plus de matériaux qui absorbent les sons, les empêchant ainsi de rebondir dans la pièce. Ceux-ci incluent des tapis, des rideaux et même des meubles rembourrés. En fait, ajouter ou changer votre tapis peut réduire le bruit dans votre espace de vie jusqu’à 70 %. Les tentures murales, les coussins et les jetés, ainsi que les étagères du sol au plafond peuvent aider à dissiper les ondes sonores et à créer une ambiance plus silencieuse.

De plus, alors que nous pensons principalement aux parures de fenêtre pour leurs capacités de blocage de la lumière, les rideaux ont également la capacité d’absorber et de bloquer le son. En particulier, les velours, les laines et autres matières lourdes sont les plus efficaces. En effet, un rideau acoustique peut diminuer les bruits extérieurs de 17%.

Découvrez les matériaux d’insonorisation professionnels

Le bruit excessif est loin d’être un problème isolé. En fait, c’est un problème si courant qu’une abondance de matériaux d’insonorisation est disponible, conçu pour aider à contrer le bruit. En tête de liste ? Les absorbants acoustiques.

Disponible dans une gamme de styles et de couleurs de tissus qui peuvent être coordonnés avec votre décoration intérieure, l’absorbant acoustique peut être placé aussi bien sur les murs que sur le plafond. Et même si cela peut sembler compliqué, les experts disent que si vous pouvez accrocher une image, vous pouvez accrocher vos propres panneaux acoustiques.

Les autres matériaux de conception d’insonorisation comprennent les sols en liège, le bois franc flottant et les tapis acoustiques.

Adoptez le bruit blanc

Des voisins parfois bruyants au grondement constant de la circulation, le son fait partie de la vie moderne. Un moyen particulièrement simple de se couper de ce vacarme ? Investissez dans une machine à bruit blanc. Il a été prouvé que le bruit blanc avait de nombreux avantages, notamment la réduction de l’anxiété, l’augmentation de la concentration et la promotion du bien-être général. Il peut même aider à endormir les bébés !

Bien qu’apporter plus de bruit pour réduire le bruit puisse sembler idiot, la réalité est que le bruit blanc a des capacités apaisantes : non seulement un bruit blanc constant bloque les bruits intermittents plus gênants, mais il fournit également une source de sons apaisants qui induisent la relaxation.

Changez vos fenêtres

Vos fenêtres (surtout si elles sont anciennes) peuvent être un coupable majeur lorsqu’il s’agit de laisser entrer le bruit extérieur. Les fenêtres avec un verre plus épais, des vitres doubles et triples, du verre feuilleté et un espace d’air plus large peuvent toutes avoir des capacités de réduction du bruit.

Un type de fenêtre particulièrement avantageux pour l’insonorisation ? Les fenêtres “anti ouragan” ou “anti impact”. Initialement conçues pour résister au vent puissant et à d’autres conditions météorologiques extrêmes, elles présentent l’excellent avantage secondaire de la réduction du bruit grâce à leur épaisseur inhérente, ainsi qu’à l’utilisation de mastics et de matériaux de charpente plus résistants. En fait, ces fenêtres sont si efficaces pour réduire le bruit que de nombreux propriétaires les choisissent, même s’ils vivent dans des zones peu exposées aux conditions météorologiques extrêmes et aux catastrophes naturelles.

Programmez vos appareils

Les lave-vaisselle, les lave-linge, les sèche-linge et les aspirateurs robotiques peuvent tous contribuer au bruit dans votre maison. Beaucoup ont des réglages de minuterie qui vous permettent de programmer des heures de démarrage pour des moments plus souhaitables de la journée (ou de la nuit). En plus de vous épargner le bruit, cela peut également vous aider à réduire les coûts énergétiques en retardant l’utilisation pour les heures creuses.

Enclenchez le mode “ne pas déranger”

La technologie améliore notre vie de multiples façons. Malheureusement, en plus d’enrichir nos vies, la technologie peut aussi être une distraction : littéralement, dans le cas des sonneries, scintillements, bips et autres sons émis par nos appareils tout au long de la journée. Réglez vos appareils sur “Ne pas déranger” lorsque vous en avez besoin (ou que vous le souhaitez !) : ce mode élimine les notifications, ce qui vous permet de vous concentrer plus profondément ou de vous détendre. Vous pouvez ensuite vérifier vos messages à votre rythme et selon vos propres conditions.

Vous craignez de manquer un appel de vos enfants ou d’autres personnes importantes ? Vous pouvez autoriser les appels et les SMS de certaines personnes ou de groupes de contacts existants.

Ce n’est pas parce que le bruit est une réalité de la vie que vous devez vivre avec, en particulier dans vos espaces privés. Ces six stratégies peuvent vous aider à réduire les sons indésirables vers une existence moins distraite et plus paisible à la maison.

Ajouter un commentaire

chasses au trésor