placements immobiliers et bourse

Comment faire ses placements immobiliers avec la bourse et les marchés financiers ?

Pour faire ses placements immobiliers, il ne s’agit plus seulement d’acheter un logement locatif. Différents instruments financiers permettent de se lancer dans ce secteur et de diversifier son portefeuille plus facilement. Ainsi, il est possible d’investir en bourse avec des instruments immobiliers.

Investir dans les ETF immobiliers

Un ETF ou fonds négocié en bourse est un panier d’actions ou d’obligations regroupé en un seul fonds. Les ETF ont à la fois les caractéristiques des actions et des fonds communs en ce sens qu’ils sont émis par des sociétés de gestion et sont cotés continuellement.

D’après les experts de Tradingenligne.fr les ETF offrent une grande possibilité de diversification, vous pouvez trader dans des ETF regroupant des actions de sociétés spécialisées dans la construction, dans la location ou encore dans la vente de biens immobiliers.

Lyxor propose un ETF immobilier compatible avec le PEA. Il s’agit du Lyxor PEA Immobilier Europe qui reproduit la performance de l’indice FTSE EPRA/NAREIT. Cet indice est représentatif des entreprises cotées en Europe et spécialisées dans le secteur immobilier, particulièrement les sous-secteurs de l’investissement immobilier (parc industriel, de bureau résidentiel, etc.), et de la gestion et la promotion immobilière.

Le VNQ de Vanguard est un autre ETF immobilier populaire, mais non éligible au PEA qui donne une exposition aux actions d’entreprises qui achètent des immeubles de bureaux, des hôtels et d’autres biens immobiliers.

Il existe de nombreux autres ETF qui offrent une exposition au secteur, alors n’hésitez pas à faire des recherches.

Les SCPI

Une SCPI est une structure de placement en immobilier de location. Elle détient et gère un portefeuille d’immeubles de location pour des associés, qui sont des épargnants particuliers. En détenant une partie du portefeuille immobilier, vous recevez en contrepartie une partie des revenus locatifs. Les marchés des SCPI sont régulés par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Dans le cas d’une SCPI à capital fixe, l’épargnant peut acheter ou revendre ses parts de la SCPI à tout moment. La société se charge de trouver un repreneur moyennant des frais. On peut ainsi investir dans divers sous-secteurs commercial ou résidentiel.

Acheter individuellement des actions de sociétés immobilières

Il existe de nombreuses sociétés qui possèdent ou gèrent des biens immobiliers sans opérer comme une structure de placement immobilier. Elles peuvent donc détenir des hôtels, exploiter des stations balnéaires, faire de la promotion immobilière, etc.

Assurez-vous de faire preuve de diligence raisonnable avant d’acheter des actions de sociétés individuellement, car c’est une option plus risquée que l’achat d’ETF ou un placement dans un fonds commun. Elle peut néanmoins avoir un potentiel de gain plus élevé en raison d’une volatilité plus importante. L’investissement dans des actions peut aussi nécessiter plus de recherche pour mieux comprendre les activités et les résultats de l’entreprise en question.

Investir dans l’immobilier par le crowdfunding

Le crowdfunding est une forme de collecte de fonds pour les startups et une méthode plus accessible de financer des projets pour les petits investisseurs. Il utilise des plateformes dédiées ainsi que les réseaux sociaux pour atteindre un maximum d’investisseurs potentiels.

L’idée du crowdfunding repose sur le fait qu’un grand nombre de particuliers peuvent investir une petite somme chacun afin de collecter de gros montants assez rapidement. Le crowdfunding permet aux petites entreprises d’accéder à des capitaux qu’elles ne pourront peut-être jamais réussir à collecter en se lançant dans un IPO.

En matière de crowdfunding, le secteur immobilier est sans doute l’un des secteurs qui se développent le plus rapidement avec 373 millions d’euros collectés en 2019, soit une hausse de plus de 102 % par rapport à 2018. Le crowdfunding immobilier est un type de placement qui peut rapporter d’excellents rendements. Cela reste cependant un investissement risqué.

Si vous avez un petit portefeuille, des plateformes comme Lendopolis, Wiseed ou Upstone sont très accessibles. Lendopolis vous permet de participer à un projet immobilier avec seulement 20 €, tandis que Wiseed et Upstone ont un ticket à 100 €. D’autres plateformes telles que Homunity, Raizers ou Fundimmo requièrent un investissement minimum de 1000 euros. Cela reste néanmoins très accessible comparé à l’investissement dans l’immobilier physique.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor