Pelourinho : un quartier coloré au Brésil

Ce que l’on appelle aujourd’hui « Pelourinho » (petit pilori, lieu où les esclaves étaient punis) est le quartier historique, ou Vieille Ville, de Salvador de Bahia au Brésil. Il est situé dans une zone pittoresque qui glorifie le paysage urbain à travers ses vues incomparablement charmantes.

En tant que première capitale du Brésil, de 1549 à 1763, Salvador de Bahia a connu le mélange des cultures européennes, africaines et amérindiennes. C’était aussi, dès 1558, le premier marché des esclaves du Nouveau Monde, avec des esclaves arrivant pour travailler sur les plantations de sucre. La ville a réussi à préserver de nombreux bâtiments remarquables de la Renaissance. Une caractéristique particulière du quartier est les maisons aux couleurs vives, souvent décorées avec de beaux travaux de stuc.

maisons-coloree-pelourinho-1

A côté de certains bâtiments majeurs des 17ème et 18ème siècles, comme la cathédrale, les couvents de São Francisco, São Domingos, Carmo ou Santo Antonio, le Pelourinho conserve de nombreux palais du 16ème siècle et de l’époque baroque. Les rues pavées sont caractéristiques de la ville coloniale, et sont bordées de maisons aux couleurs vives.

maisons-coloree-pelourinho-2

Classée par l’UNESCO en 1985 comme patrimoine culturel mondial, le quartier de Pelourinho fait partie d’un énorme projet de nettoyage et de restauration amorcé dans les années 90. Le musicien Gilberto Gil est né ici. Le « Pelô », comme on l’appelle communément, est un quartier très populaire et animé et le centre de la vie nocturne à Salvador. Il est populaire en particulier pour ceux qui recherchent des fêtes improvisées, de la musique rythmique et des bars colorés où l’atmosphère typique des nuits tropicales brésiliennes est à son sommet.

maisons-coloree-pelourinho-3

maisons-coloree-pelourinho-4

maisons-coloree-pelourinho-5

maisons-coloree-pelourinho-6

maisons-coloree-pelourinho-7

Crédits photos : wild-about-travel.com, todabahia.com.br, aproximaviagem.pt, viajeaqui.abril.com.br.

Laisser un commentaire