Les maisons traditionnelles de Rožaje

Rožaje est une vieille ville au nord-est du Monténégro, avec des origines médiévales : la maison ci-dessous est typique dans cette région montagneuse. Dans cette variante de la maison de montagne dinarique, les espaces de vie sont élevés, formés d’une construction à ossature de bois avec un remplissage de clayonnage et torchis au-dessus d’une base de maçonnerie. Le toit escarpé est typique des maisons dinariques.

maisons traditionnelles de Rozaje

La kuća (maison) ci-dessous a le profil de toit typique de l’habitation dinarique. Le niveau le plus bas, construit dans le terrain en pente a des murs de pierre et son intérieur est divisé en pièces séparées pour stocker la nourriture, les outils et les animaux. Le niveau supérieur est construit avec des murs à ossature de bois avec un remplissage de clayonnage et torchis recouvert de plâtre. L’étage de la maison a plusieurs fenêtres, preuve de plusieurs pièces à l’intérieur. Le toit est en bois avec des bardeaux de bois.

maisons traditionnelles de Rozaje

Cette tour d’habitation (appelée kulla) a deux niveaux construits avec des murs de pierre, et un niveau supplémentaire de construction à ossature de bois, avec un remplissage de clayonnage et torchis recouvert d’un enduit de plâtre. La taille de l’habitation et les balcons en saillie et la fenêtre oriel sur le côté le plus haut indiquent que c’est sans doute l’habitation d’une grande famille. La grande forme de toit en croupe est typique des habitations dinariques de cette région; le matériau de couverture original était probablement plutôt des bardeaux de bois.

maison traditionnelle de Rozaje

Cette autre grande kula avec des entrées au sol sur deux niveaux est en cours de rénovation. Les murs du niveau le plus bas sont construits en pierre avec trois grandes bandes de pierre courbées et des pierres en forme d’arche sur les ouvertures des fenêtres. Le plancher, les murs et l’encadrement du toit sont en bois. Ces murs ont été construits avec du clayonnage et torchis recouvert de plâtre. La fenêtre oriel semble avoir un plancher surélevé comme dans les espaces čardak (porche). Le toit escarpé est recouvert de panneaux ondulés. Les petites ouvertures dans le toit sont typiques de celles trouvées dans les habitations traditionnelles et utilisées pour aérer le bâtiment.

maison traditionnelle Rozaje

Cette kuća traditionnelle est en cours de rénovation. Les murs de niveau inférieur sont construits en pierre avec des bandes de renfort en bois intégrées pour stabiliser les murs et fournir des linteaux au-dessus des portes et des fenêtres. L’étage supérieur, les murs et le toit sont en bois. Les murs ont été construits à l’aide de clayonnage et torchis avec un enduit de plâtre. La toiture semble être faite de panneaux ondulés en ciment. Le toit en croupe escarpé est traditionnellement recouvert de bardeaux de bois (šindra) et comporte des bandes d’aération dans la partie supérieure du toit.

maisons traditionnelles Rozaje

La maison a un grand nombre de fenêtres sur ces façades visibles de la route. Les bandes de renfort en bois sont continues et soutiennent les fenêtres dans les murs de pierre. Les bandes de renforcement en bois sont normalement créées en plaçant des éléments de face sur les surfaces intérieures et extérieures qui sont reliées par des éléments transversaux mortaisés dans les éléments de face; ceci permet au travail de maçonnerie de s’imbriquer avec les bandes. Les contreventements en bois diagonaux dans les murs supérieurs stabilisent les coins et permettent de grandes ouvertures dans ces murs.

maisons traditionnelles Rozaje

Source : balkanarchitecture.org

Booking.com

Laisser un commentaire