Les maisons Traditionnelles au Ghana

Les maisons Traditionnelles au Ghana

Au Ghana, tout le monde rêve de vivre dans un édifice de luxe ou une maison moderne pour améliorer sa vie dans les villes, mais en regardant le logement traditionnel du Ghana dans les zones rurales, vous pouvez encore voir de nombreux types de maisons traditionnelles au Ghana. La variété des maisons est liée au climat, aux matériaux disponibles et à la culture des gens dans différentes régions du pays.

Tous les bâtiments traditionnels au Ghana, cependant, partagent deux caractéristiques; Ils sont construits à partir de matériaux disponibles localement et ils ont une durabilité limitée, de sorte qu’ils ont souvent besoin d’entretien et de reconstruction. Voir d’autres maisons au Ghana ICI.

Les maisons Traditionnelles au Ghana

Sauf si le sol local est totalement inadapté, les murs des maisons traditionnelles au Ghana sont généralement faits d’argile mélangée avec de la paille hachée. Ce mélange est utilisé seul ou est posé sur un cadre tissé de branches et de feuilles. Dans les deux cas, on ajoute un revêtement d’argile lisse et fin. Dans le nord, il est courant de voir des briques séchées au soleil, qui sont facilement produites dans le climat plus sec.

Les bâtiments dans le nord sont souvent en forme conique. Les murs extérieurs sont parfois colorés d’une couleur pourpre foncée avec des gousses de graines de caroube écrasées.

maison traditionnelle ghana

maisons traditionnelles au ghana

Dans tout le Ghana, vous pouvez trouver des toits de chaume, fabriqués à partir d’herbe ou de feuilles de palmier. Ceux-ci fournissent une bonne protection contre la pluie et la chaleur, mais ils doivent être remplacés tous les trois à cinq ans. Dans beaucoup de maisons du nord au Ghana, des toits d’argile sont créés. Ils ont souvent trois couches; Une surface d’argile, qui est posée sur des nattes, qui à leur tour sont posées sur des poutres de bois. Les poutres des maisons sont faites à partir de Borassus, un bois qui a le grand avantage d’être résistant aux attaques des insectes, y compris les termites. Les toits de beaucoup de maisons dans le nord sont horizontaux.

maison typique ghana

Cependant, certains bâtiments ont des toits en forme de dôme, dans ce cas des zones plus grandes peuvent être étendues. Dans le passé, la plupart des bâtiments étaient censés être remplacés sur une période de temps. Ils n’étaient pas considérés comme fixes et ils pouvaient donc être abattus en un lieu et construits dans un autre. Les écrivains du 19ème siècle ont décrit un grand nombre de ruines et de villes abandonnées qui étaient visibles dans la brousse. Peut-être la poussière avait-elle forcé les gens à se déplacer de ces villes. Lorsque les maisons n’étaient pas entretenues, elles tombaient vite en ruine et de nouvelles habitations étaient construites ailleurs.

Dans le passé, non seulement le matériel mais aussi le travail et l’expertise nécessaires pour la plupart des maisons étaient locaux. C’est parce qu’il n’y avait pas de transport longue distance. En tout état de cause, les populations locales n’avaient pas besoin d’apporter des matériaux de construction ou des ouvriers d’ailleurs, parce qu’ils étaient autosuffisants. Seuls quelques-uns des principaux bâtiments, comme des palais ou des mosquées, ont été conçus par des professionnels, des personnes ayant une expérience plus large.

maisons traditionnelles ghabon

Sources et crédits photos : modernghana.com, asfint.org, africavernaculararchitecture.com.

Ajouter un commentaire

chasses au trésor