Les maisons flottantes du peuple Tanka

Les villes de pêche flottantes de Chine : des maisons en bois qui abritent 7 000 « gitans de la mer » qui refusent de se conformer à la vie moderne et veulent rester sur l’océan. Ces anciens pêcheurs en Chine ont construit un village sur l’eau : le peuple Tanka, surnommé « gitans de la mer », vit dans des maisons flottantes et des fermes de fruits de mer.

maisons flottantes tanka

Cette communauté dans le sud-est de la Chine abrite 7 000 pêcheurs qui refusent de se conformer à la vie moderne, restant dans leurs maisons flottantes traditionnelles sur la mer. Le peuple Tanka, appelé aussi boat people ou « gitans de la mer », remonte à la dynastie Tang où les pêcheurs locaux s’installèrent sur leurs bateaux pour éviter le chaos de la guerre sur le continent. Le village de pêcheurs flottant est situé dans la ville de Ningde, dans la province du Fujian, au sud-est de la Chine. C’est le plus long littoral du Fujian et la plus grande vasière de Chine, où vivent des milliers de familles Tanka qui vivent sur leurs bateaux de pêche ou dans des maisons flottantes depuis des générations. Leurs habitudes de vie remontent à la dynastie Tang, vers 700 après notre ère, lorsque les pêcheurs de l’est du Fujian se sont installés sur leurs bateaux pour éviter la guerre.

maisons flottantes tanka

Avant la fondation de la République populaire de Chine, les « gitans de la mer » n’avaient pas le droit d’aller à terre ou d’épouser les gens qui vivaient le long de la plage. Tout, des mariages aux cérémonies funéraires, a plutôt lieu sur les bateaux. Ces dernières années, avec l’aide du gouvernement local, les pêcheurs ont commencé à construire des maisons le long du littoral. Cependant, beaucoup d’entre eux préfèrent encore vivre sur la mer dans leurs maisons flottantes comme le veut la tradition de leur peuple.

maisons flottantes tanka

Source : dailymail.co.uk

activités familiales

Laisser un commentaire